dragonballevolution

Après le best-of, voici le pire-of. Les daubes. Les vrais films de merde. Ceux qui te font quitter la salle de ciné avant que le film ne soit fini. Ou le genre de film à mater entre amis pour une bonne soirée nanard ! Extraits de critiques :

  1. Dragonball Evolution : La nullité du film dépasse à tous les niveaux ce que nous avions essayé de prévoir à travers les hallucinantes bandes-annonces diffusées sur le net.
  2. Jonas Brothers : le concert événement 3D : Le réalisateur en profite pour apprendre à faire fonctionner sa caméra (coup de zoom avant, coup de zoom arrière)
  3. Coco : Ici tout est simplement ridicule.
  4. Humains : Il y a un hic: TOUT (mise en scène, casting, dialogues) part en sucette. Avec Lorant Deutsch déguisé en Shia Lebeouf et Sara Forestier qui aurait mieux fait de céder sa place à Paris Hilton.
  5. Dance Movie : Les frères Wayans ont sorti l'artillerie lourde et nous offre une des parodies les plus honteuses, les plus mal fichues et les plus vulgos qu'il nous ait été donné de voir depuis longtemps. La course aux Razzy est lancée !
  6. Cinéman : Cette espèce de pudding n'est donc qu'une suite de sketches de Franck Dubosc. Carrément le bide de l'année.
  7. Le Chihuahua de Beverly Hills : Il n'y a rien à se mettre sous la dent sinon les aventures clichetonneuses d`un chihuahua bling-bling paumé au Mexique. A la niche !
  8. Miss Mars : Derrière ses singeries de transgression, le film n’a pas d’autre moteur que celui d’un rire gras sans risque et aux motivations finalement bien douteuses.
  9. RTT : Cinq scénaristes pour ne pas écrire un seul gag potable. Ils auraient mieux fait de les prendre, leurs RTT.
  10. Lucky Luke : Plus qu'un naufrage : un sabordage à quai. Le plus tragique, ce sont les efforts démesurés et les moyens déployés pour arracher deux sourires à l'heure.

La prochaine fois, un seul réflexe : cinemagora.com

Et vous, quels mauvais films avez-vous vu cette année ?

Crédits dessin : Thomas Berthelon

Toute l'année 2009 en tops avec la rétrospective 2009 de Topito