dead2

Comment ça un top dégueulasse ? Pas du tout mes petits, tous les morts ne se valent pas. Alors on a ressorti ceux qui nous ont marqué, attristé, ou même fait sourire. Pour un peu, c'était un top spécial Jonnhy, parce que même dans la mort Jonnhy n'aurait pas partagé. Heureusement, il a laissé un peu de place pour les autres. Cette année, nous avons perdu avec regret... (clique sur le player pour écouter tout ça en musique pour faire un peu plus comme aux Césars)

  1. Alain Bashung: je préférais quand il mentait la nuit le monsieur, c'était moins triste.
  2. Michael Jackson: si on l'a mis là c'est juste pour ne pas avoir dans les commentaires "oh t'as oublié MJ, le roi de la pop". Alors non on a pas oublié. Avec un tel brainwash médiatique, ça serait difficile de toute façon. Who's dead ?
  3. Claude Berri: on pourrait être méchant et dire que finir sur Trésor, c'est une sortie indigne de son talent. Parce que quand même Tchao Pantin, Jean de Florette, Uranus, Astérix vu par Chabat, c'était le monsieur. Pas mal...
  4. Sim: on ne sait plus trop pourquoi, mais il était connu. Il avait quand même écrit "elle est chouette la gueule". Si. Et ça, ça marque.
  5. Patrick Swayze: si même le mec qui fait danser toutes les gamines et qui prend des vagues de 65 mètres en surf peut y rester, je donne pas cher de notre peau non plus.
  6. Farraw Fawcett: quand un fantasme de jeunesse s'éteint, c'est la marque qu'on vieillit aussi non ?
  7. Le chien Sumo de Jacques Chirac: il a mordu une fois de trop. Bien sûr Jacques pense qu'il est tranquillement dans une ferme, loin, très loin, en train de gambader. Moi on me la fait pas. Quelque chose me dit que dans sa ferme, y'a Elvis et Pompidou...
  8. L'indépendance de la Justice: on avait un doute avant Clearstream, c'est plus clair maintenant. Amen
  9. Le Bling-Bling: crise oblige, il a fallu ranger les Ray-Ban, les paillettes, et planquer les amis riches. Même Carla ne vend plus de disques. L'an prochain si ça s'aggrave, on met des Jean Kiabi, Nico ?
  10. L'idée saugrenue, mais affirmée haut et fort, de pouvoir contrôler les banques et leurs excès: finalement Sarko qui se prend pour Besancenot et jure que ces fumiers de traders et de banquiers vont manger chaud, ça n'aura pas trop duré. Juste le temps de se demander s'il était sincère, et pfiou le lendemain, oublié. Et mon bonus à moi, il est où ?

Et vous, quelles disparitions vous ont fait dire "arrgghh" ?

Crédit photo: Picsmaker

Toute l’année 2009 en tops avec la rétrospective 2009 de Topito