Même si Lassie et Rintintin avaient déjà 6 ans, les années 60 ont un statut de fondatrices dans l'histoire des séries TV. En dehors de la science fiction, un genre se démarque très nettement : James Bond n'a pas encore dégainé son Walther PPK sur les écrans de cinéma qu'une véritable espionnite aigüe est en train de s'emparer de la télé. Flash-back sur 15 créations incontournables, et leurs génériques qui vous rappeleront de bons souvenirs.

  1. Bonanza (1959): la série aura quand même eu comme vertu de faire connaître Michael Landon alias Charles Ingalls dans la petite maison dans la prairie. C'est pas rien!
  2. La 4e Dimension (Twilight Zone) (1959): Cet ancêtre des X-Files reste une des meilleures séries de tous les temps. Tudududu tudududu...
  3. Star Trek (1966): La série originelle, avec Kirk & Spock, qui sera déclinée plus tard en 5 spin-off (NextGen, DeepSpace9, Voyager, Enterprise) et plus d'une dizaine de films. Space, the final frontier...
  4. Ma sorcière bien aimée (1964) : et ses mouvements de nez magiques (et ses "Oh Jean Pierre"). La série rencontra un tel succès que NBC la chaîne concurrente de ABC lança "Jinny de mes rêves". Un génie cette fois ci, confrontée comme Samantha au monde réel, mais dont pas grand monde ne se rappelle.
  5. Batman (1966): la double vie de Bruce Wayne et Dick Grayson. Des effets spéciaux qui n'en étaient pas mais qui feront date. Un BD portée à l'écran qui deviendra kitch/cultissime
  6. Le Prisonnier (1967): Une série fantastique dans tous les sens du terme, en une saison de 17 épisodes. A l'époque, on savait s'arrêter.
  7. Les mystères de l'ouest (1965): parce qu'avant le film assez mauvais avec Will Smith, Wild Wild West était une série plutôt bien foutue. Tout comme son générique canonesque.
  8. Le frelon vert (1966) : "un nouveau challenge pour le frelon vert...". Un héros bien épaulé par son valet (Bruce Lee) expert en arts martiaux et la Belle Berthe (Black Beauty), sa voiture révolutionnaire.
  9. Doctor Who (1963): Le fameux docteur qui a été réssucité en 2005 avait déjà sévi pendant 26 saisons ! Une longévité record toutes séries confondues... Il n'est pas Seigneur du Temps pour rien. Il peut toujours s'accrocher ton Docteur House..
  10. Le Fugitif (1963): Bien avant le film éponyme avec Harrison Ford, le concept est issu d'une série en 4 saisons.
  11. Max La Menace (1965) :Une série d'espionnage signée Mel Brooks, bourrée de gadgets et d'humour, qui suit les aventures de Maxwell Smart (n°86) et de l'agent 99.
  12. Mission Impossible (1966) : Immortalisée par la musique de Lalo Shifrin, cette série d'espionnage relate les aventures d'une équipe d'agents non-officiellement couverts. Suivront une deuxième série, 20 ans après, et au moins 3 films sur grand écran. Seul reproche, ça sauvera plus tard la carrière de Tom Cruise :-)
  13. Chapeau melon et Bottes de cuir (1961): L'autre grande série d'espionnage, Britannique cette fois-ci, qui suit les aventures de John Steed et la sculpturale Emma Peel (qui se recoiffe quand même avant de tirer)
  14. Les Incorruptibles (1959): Les aventures d'Eliott Ness et de ses agents qui luttent contre le crime organisé à Chicago au temps de la prohibition. Il y avait une vie avant les Affranchis et Casino.
  15. Les Envahisseurs (1967): David Vincent les a vus ! Et nous aussi.

Et vous, quelles séries des 60's vous ont marqué?

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :