radiobierefoot

Nous sommes le 12 juillet 1998, une superbe finale de Coupe du Monde se prépare. Potes, pizzas, bières, tout est prêt et soudain vous apprenez que le match sera commenté par Thierry Roland! Ca calme, non?

Il existe quelques specimens dans le PAF qui ont le pouvoir de réduire l'enthousiasme du téléspectateur rien qu'en parlant :

  1. Philippe Candeloro (France TV) Pourvu qu'il ne soit jamais président du jury Miss France, ça pourrait être très graveleux!
  2. Patrick Montel (France TV) , un champion celui là, il sait tout faire : pourrir du foot, de l'athlé, du basket...
  3. Jean-Pierre (bar PMU) devant sa TV, toujours des analyses très fines.
  4. Denis Balbir (Orange) , l'homme qui s'enthousiasme pour un rien : "et il obtient une touche, formidaaaaaable!!!"
  5. George Eddy (Canal +), qui commente le basket avec l'accent de Jane Birkin. Pourquoi ?
  6. Gérard Holtz (France TV). Pourquoi le ramener de Dakar tous les ans, il est bien là bas, non ?
  7. Jean-René Godard (France TV) , qui nous ferait presque adorer Jean-Paul Ollivier sur une étape du Tour
  8. Eugène Saccomano (RTL) C'est à quel âge la retraite déjà ?
  9. Nelson Monfort (France TV) Une telle gentillesse en autant de langues, c'est pas crédible!
  10. Lionel Chamoulaud (France TV) , surement le ton le plus monocorde du PAF.

Et vous quel commentateur sportif pourrait vous faire changer de chaîne ?

Ecrit par Tang, topiteur de coeur !