Sepp Blatter et Michel Platini s’accrochent à ne pas voir l’évidence, de peur de voir tomber le football dans un "sport spectacle" dans lequel il s'est évidemment installé depuis bien longtemps. Le monde entier peut voir la vidéo, y compris dans le stade mais l'arbitre doit lui continuer de ne faire confiance qu'à ses yeux. Pour que le football reste naturel, quasi écologique, romantique, voire unique dans le ridicule. Puisqu'il faut bien faire quelque chose, voici 10 solutions innovantes pour aider l'arbitre.

  1. La chaise d’arbitre, à l’entrée des 6 mètres: ca marche très bien dans le volley, il est temps que l'arbitre prenne de la hauteur…
  2. Mettre 22 arbitres: 5, ce n'est visiblement pas assez puisque les tests ont été abandonnés. Ca devrait aller mieux avec 22 arbitres. Ca risque d'être un peu bordélique au début, mais on s'y fera.
  3. Retourner les Stewart pour participer à l'arbitrage: être Steward dans un stade, c'est porter un blouson fluo immonde tout en fixant dans les yeux les spectateurs devant soi avec le match dans le dos. Pire y'a pas, à part mascotte. Alors que ces jeunes gens aux yeux acérés ne demandent qu'à être utile.
  4. L’auto-arbitrage: oui, c'est ça, un peu comme nous le dimanche matin. Des fois on se dit que ça pourrait pas être pire. Et ça obligerait certains joueurs à moins simuler. Vu qu'il n'y aurait personne à tromper.
  5. La photo Finish: ça marche en athlé et au tiercé. S'ils sont contre la vidéo, peut-être que la photo passera, c'est moins technologique. Et ça garde une part d’incertitude. Génial.
  6. Jouer les matches au ralenti: puisque c'est souvent au ralenti que l'on voit ce qui s'est réellement passé. A noter que c'est la FFF qui est à l'origine de cette idée novatrice. Marche aussi en jouant sous l'eau.
  7. Supprimer le hors jeu, la surface de réparation et la ligne de but: une sorte de football total dont on ne sait plus vraiment quel est le but, mais sans règles, pas d'erreurs d'arbitrage. CQFD.
  8. L'arbitrage audio: l'arbitre a les yeux bandés, et jugent le jeu à l'oreille en se basant sur les réactions du public. Ca sous-entend qu'on interdit les Vuvuzelas et que les spectateurs doivent chuchoter la majeure partie du temps. Faisable mais compliqué. Et en cas d'erreur, ça fournira une bonne excuse aux hommes en noir.
  9. La Segway FIFA: le jeu a changé et va beaucoup plus vite, les jambes de nos petits hommes en rouge ne suivent plus. Motorisons-les ! Un prototype secret nommé "Gallas III" serait en test.
  10. Faire arbitrer un match, un seul, à Sepp Blatter: il passe déjà pour une buse avec sa position intenable, laissons juger sur pièce.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Crédits photo (creative commons) : Dak

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :