« Quand ça se passe en Irak on n’en parle pas »: vous avez dû voir passer ce message un bon nombre de fois ces derniers jours, beaucoup d’internautes se plaignant de l’absence, dans les médias notamment, de sujets sur les attentats meurtriers de Bagdad. Et c’est vrai que, qu’importe les raisons (affect personnel, traitement des médias etc.), il est plus facile d’ignorer ce qui se passe à l’autre bout du monde. Pour ne pas oublier que le terrorisme est universel et qu’il frappe partout dans le monde, on a décidé de vous parler des pays les plus touchés par le terrorisme depuis 2001. Nos chiffres ne prennent pas en compte les attentats de ces derniers mois mais devraient vous donner une idée assez précise de ce qui se passe aujourd’hui sur notre planète.

1. Irak - +50 000 victimes

Première victime l’Irak qui compte plus de 50 000 victimes depuis 2001. Attaques de convois américains, conflits entre chiites, sunnites baasistes et sunnites salafistes mais aussi depuis quelques années le conflit entre le gouvernement et des groupes islamistes comme Al Quaïda ou Daesh, l’Irak est grêlé par le terrorisme. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, et malgré la persécution des Chrétiens d’Orient, les Musulmans sont les premières victimes des attentats en Irak.

2. Afghanistan - +20 000 victimes

Deuxième victime l’Afghanistan : on ne compte plus les voitures piégées et les attaques kamikazes à Kaboul où le pouvoir en place peine à maîtriser les Talibans. Ces derniers, malgré leurs tensions internes et même s’ils ne revendiquent jamais les attaques sur des civils, font rarement de détails et plus de 3500 Afghans sont morts en 2015 à la suite de leurs attaques.

3. Pakistan - +16 000 victimes

Comme en Afghanistan, le Pakistan est souvent victime d’attentats des Talibans comme ce fut le cas en mars dernier avec une attaque à Lahore qui fit plus de 70 morts dont une majorité de musulmans même si les terroristes visaient la communauté chrétienne célébrant Pâques.

4. Nigéria - +12 000 victimes

La plaie du Nigéria porte le nom de Boko Haram, le groupe islamiste affilié à Daesh qui vise les écoles, enlève, pille et tue sans discernement. Si le gouvernement incite les civils qui avaient fui les exactions du groupe à rentrer chez eux, affirmant que la situation est sous contrôle, les faits sont un peu plus inquiétants. En mars dernier par exemple, 2 femmes déguisées en hommes sont allées se faire exploser dans une mosquée faisant 25 morts.

5. Inde - +7 000 victimes

L’Inde est souvent victime d’attentats perpétrés par des milices talibanes pakistanaises s’introduisant sur le territoire pour frapper les institutions, l’armée, mais aussi comme ce fut le cas en 2008 des civils dans des cinémas, des hôtels ou des gares. Les attaques de Bombay avaient fait 188 victimes.



6. Syrie - +6 000 victimes

En mai dernier, une série d’attentats a ajouté du chaos au chaos dans le pays déjà brisé par la guerre en faisant 148 morts. Vues par certains comme les dernières forces lancées dans la bataille par un Etat Islamique acculé en Syrie comme en Irak, ces attaques sont amenées à se multiplier à mesure que l’EI s’affaiblira, condamné aux coups d’éclat pour exister.

7. Somalie - +5 000 victimes

La Somalie est-elle aussi victime d’un groupe islamiste salafiste, les Shebab, qui en juin dernier ont attaqué un hôtel à Mogadiscio après y avoir fait exploser une voiture piégée, faisant 16 victimes. Affilié à Al-Quaida, le groupe survit dans les zones rurales en lançant des attaques éclairs sur la ville. Leur but : faire tomber le gouvernement en place et instaurer la charia dans le pays.

8. Yémen - +4 000 victimes

Au Yémen on retrouve, quelle surprise, l’Etat Islamique, qui terrorise le pouvoir en place et les civils à grands coups d’attaques suicide meurtrières, visant notamment les centres de recrutements de la police et de l’armée du président Abd Rabbo.

9. Soudan - +2 800 victimes

Entre les tensions internes, les rebelles du Darfour et des relations pas toujours faciles avec certains de ses voisins, le Soudan c’est plus de 2800 victimes du terrorisme depuis 2001 (et plus de 1200 pour son voisin du Sud Soudan).

10. Russie - +2 700 victimes

Séparatistes tchétchènes, terroristes islamistes du Caucase, menaces de l’Etat Islamique, la Russie a de nombreuses fois été victimes d’attaques terroristes. On se souvient notamment de la terrible prise d’otage du théâtre de Moscou en octobre 2002 lors de laquelle périrent plus d’une centaine d’otages.

Parce qu’il est important de parler de tous les attentats, partout à travers le monde, parce qu’en ces temps troubles il est important de montrer qui en sont les victimes, et enfin parce qu’il faut parfois se renseigner un peu plus loin que le JT de 20H pour savoir ce qui se passe dans le monde, vous pouvez en apprendre plus par ici notamment.