Tu tombes peut-être des nues en apprenant ça mais oui, les concours de mannequin pour les bébés existent. De 6 mois à 2 ans (ou même avant selon les agences), vous pouvez inscrire votre bébé à un concours à la con, pour qu’ils gagnent des lots, des thunes, des couches, de la dignité, que sais-je encore. Et pourtant, vous ne devriez pas faire ça, pour lui comme pour vous.

1. Ton bébé est moche

Oui oui on sait, pour toi c’est la huitième merveille du monde, mais en vrai, il faut que tu vois la vérité en face même si ça fait mal : il est moche. Il a le pif de son grand-père, les yeux trop rapprochés, il louche, en plus il est couvert de boutons et de croûtes de lait, bref c’est pas une bête de concours. Déso pas déso.

2. Tu ne pourras pas toucher son salaire

Tu penses pouvoir t’enrichir sur le dos de ton môme ? Tu estimes que ça serait assez juste après l’avoir expulsé pendant 26 heures de ton vagin ? Que nenni, tu ne toucheras pas un centime, cette thune gagnée sera pour lui, à sa majorité.

3. Tout ça pour gagner des lots de merde

Le poids de ton bébé en couches, une corbeille de fruits, 6 mois de petits pots Blédina, youpi youpi… C’est pas comme ça que tu vas pouvoir te faire construire une piscine dans ton jardin, ça vaut pas le coup.

4. Niveau ego, c’est chaud

Ton môme va comprendre dès le plus jeune âge qu’avec son physique, il peut obtenir ce qu’il veut, et franchement c’est pas ce qu’il y a de mieux pour son développement. Tu vas en faire une youtubeuse beauté avant ses trois ans, faudra pas venir te plaindre après hein.

5. Tu vas faire chier tes potes sur Facebook

Parce que généralement, dans ce genre de concours, il faut que tu invites touuuuus tes potes Facebook à voter pour ton môme, photo à l’appui diffusée sur les réseaux sociaux. Et ça c’est pire que les demandes de vies pour Candy Crush, c’est clairement le truc qui va te faire perdre tous tes potes hyper rapidement.

6. Tu vas poireauter au milieu de plein de bébés

Les castings, ça prend du temps. Et déjà avec des plus grands, c’est chiants, mais là va falloir que tu fasses patienter ton gamin dans une salle surpeuplée pleine d’autres enfants qui braillent et qui puent. T’as vraiment envie d’infliger ça à ton gamin et à toi-même ?

7. Ça commence comme ça, puis ça finit en mini-miss

Un concours gagné et paf : c’est le début de la gloire. Ça commence par un concours de beauté à 6 mois, et ça finit par faire défiler ta gosse sur une scène habillée avec une robe à paillettes et du maquillage plein la gueule dans la salle des fêtes du Luc-en-Provence, le dimanche après-midi. Su-per.

8. Il est un peu jeune pour que tu lui foutes la pression

Devoir le forcer à sourire pour les photos, lui apprendre à prendre la pose, le tout sous les flashs des photographes pendant des heures, c’est un peu tôt, non ? Sans compter le fait de devoir le trimballer dans toute la ville pour poireauter dans des castings, c’est chaud quand même.

9. Tu vas le faire complexer

Il a même pas huit mois qu’il va déjà se comparer à un autre bébé qui a des cuissots beaucoup plus potelés et appétissant que les siens. Il aura tout le temps de complexer à son adolescence hein, y’a pas de rush, fous-lui la paix.

10. Tout ça pour avoir sa gueule sur un paquet de couches

Et savoir qu’à chaque fois que des parents verront sa tronche, ils penseront à une couche sale. C’est pas tip-top pour son développement tout ça, il sera en permanence assimilé à un gros caca.

Allez, arrête de courir les castings, ça sert à rien, tu vas être déçue.