Dans le fabuleux monde de l’internet et de l’influence, tout va très vite et il suffit d’un mot de travers, d’un placement de produit ou de la connerie de trop pour en mettre plein la vue à ses followers pour que ces derniers tombent comme des mouches. C’est moche, mais pas au point de les plaindre si vous voulez mon pas humble avis.

1. Jeremstar et le #JeremstarGate

En janvier 2018, le très célèbre Jeremstar (du moins auprès des millenials) a été exposé publiquement par un autre youtubeur, Aquababe, via une vidéo de lui en train de se masturber. Mais le scandale ne s’arrête pas là puisque une flopée de témoignages affirmeront avoir été victimes de harcèlement et d’agressions par Jeremstar, mais aussi par Pascal Cardonna, aka Babybel, le grand acolyte de Jeremstar. En une heure, il aura perdu 1000 abonnés sur Instagram et plus de 100 000 en quelques mois sur Twitter.

2. James Charles, l'arroseur arrosé

Je vous la fait courte, parce qu’il faut clairement un master en millenial pour comprendre cette histoire. James Charles, gourou de beauté sur Youtube, aurait fait de la pub pour un produit pour les cheveux. Problème, la marque en question était le concurrent de la marque de son ex-mentor Tati Westbrook, qui s’est empressé de régler ses compte et balancer des trucs pas très jolis à son sujet en lui reprochant d’avoir abusé de certains hommes, jusqu’à les convaincre qu’ils n’étaient pas hétérosexuels. 3 millions de followers perdus plus tard, James Charles semble s’être refait une santé malgré tout.

3. Logan Paul après avoir filmé un homme pendu dans une forêt

En janvier 2018, l’ex-Viner lance un vlog au Japon et plus particulièrement dans la « forêt des suicides » et là, c’est le drame. Non seulement il découvre un homme pendu dans les bois, mais en plus, il montre tout à ses 15 millions d’abonnés : sa réaction, comme le cadavre. Très vite, il perd des millions de followers et même s’il continue à créer du contenu, les adeptes n’ont pas franchement suivi.

4. EnjoyPhoenix et son masque à la cannelle qui brûle les gens

En octobre 2015, Marie aka EnjoyPhenix propose un masque maison à base de cannelle afin de purifier son joli minois. Le problème, c’est que pas mal de ses abonnées se sont plaintes d’irritations voire de brûlures. La polémique pète très rapidement, ce qui coûtera à la youtubeuse quelques centaines de followers. Heureusement pour elle, elle conservera une base solide de 2 millions de fans qui disent « balek » aux scandales.

5. Usul, le youtubeur politique qui faisait du olé-olé sur PornHub

Usul était un youtubeur et réalisateur à succès grâce à ses prises de positions politiques (notamment en lien avec Médiapart). Mais en 2018, on le surprend en pleine partie de galipettes sur une vidéo amateur de PornHub avec sa copine de l’époque, la hardeuse Olly Plum. Certains internautes jugent alors un peu osé de se revendiquer du marxisme et de publier ses ébats sur PornHub, la plateforme ayant recours à de nombreux montages fiscaux. Depuis, on sait pas trop ce qu’il devient mais une chose est sûre, le compteur de fans a grandement baissé.

6. CoD Forlan, celui qui promettait des faux cadeaux en échange du référencement de ses vidéos

Cette chaîne YouTube au million d’abonnés était très prisée des fans de Call of Duty, mais surtout très connue pour balancer plein de faux concours à gogo afin de gagner, entre autres, des cartes Google Play ou des iPhones, en assurant que le cadeau se cachait dans la vidéo afin que ses abonnés regardent ses vidéos de A à Z et d’assurer un max de pepettes au YouTubeur grâce au référencement. Le putaclic de l’extrême a fini par payer, mais pas en sa faveur puisqu’il a fini par supprimer son compte quand tout le monde l’a démasqué. On raconte pourtant que le bonhomme se cache sous d’autres noms de chaîne sur YouTube…

À ne pas reproduire à la maison.