Le Guide Michelin est une affaire qui roule depuis maintenant 117 ans (il a été créé à l’occasion de l’Exposition Universelle de Paris en 1900). Et comme à chaque édition, il décerne ses étoiles aux restaurants les plus raffinés aux quatre coins de la planète, oui même si elle est plate.

1. Tokyo : 12 restaurants 3 étoiles

Elle est là la capitale de la bonne bouffe : pile à l’autre bout du monde. Là où on cuisine du poisson (le fugu) qui peut vous faire crever en quelques heures, où chaque repas ressemble à une cérémonie et où les chefs français aiment exhiber leurs talents. Bref, si vous avez le temps et l’argent, la liste de ces 12 tentations se trouve juste ici.

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

2. Paris : 10 restaurants 3 étoiles

On est tellement pas chauvins ni patriotes en France, que même le Guide Michelin n’a pas daigné classer Paris en première position de son classement. Avec «seulement» 10 restaurants 3 étoiles, la capitale se classe à deux longueurs de Tokyo. En espérant que vous aimez manger salé, car l’addition peut atteindre les 400€ par tête (au Cinq par exemple).

Crédits photo (creative commons) : Taxiarchos228

3. San Francisco : 7 restaurants 3 étoiles

Cette année, San Francisco est donc devenue la ville américaine la plus étoilée devant NY, avec 7 établissements triplement distinguées au Michelin, dont un petit nouveau : le Coi et sa cuisine dédiée aux produits de la mer. Il fallait bien ça pour nourrir toutes les têtes pensantes de la Silicon Valley (et accessoirement leur estomac).

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

4. Hong Kong : 6 restaurants 3 étoiles

La cuisine étoilée de Hong Kong ressemble à son histoire : la fusion de cultures et de traditions héritées aussi bien de son histoire occidentale, que de ses racines asiatiques. Un savoureux mélange qui permet à Hoeng gong, littéralement « le port aux parfums », de rafler la plus haute distinction au Michelin pour 6 de ses établissements.

Crédits photo : Hankt

5. New York : 5 restaurants 3 étoiles

Pour la première fois de son histoire la Big Apple n’est plus la ville américaine qui possède le plus d’établissements 3 étoiles. La faute à un Français, un certain Jean Georges qui a été rétrogradé cette année après 2 décennies d’excellence. Heureusement, 5 restaurants sont là pour combler les caprices gustatifs des fines gueules américaines : Per Se, Le Bernardin, Masa, Brooklyn Fare, and Eleven Madison Park. Sinon, il reste toujours le Five Guys pour les plus affamés.

Crédits photo : Hromoslav

6. Osaka : 4 restaurants 3 étoiles

Si vous voulez manger les meilleures brochettes au fromage du Japon, n’allez surtout pas dans ces établissements. Ici pas de menu M2 supplément raviolis (Guioza), le tout arrosé de bière Asahi à 5 euros, les chefs font dans le met délicat que seuls certains privilégiés peuvent apprécier, entre innovation (restaurant Hajime) et recettes plus traditionnelles (Kashiwaya, Koryu et Taian).

Crédits photo (creative commons) : Type specimen

7. Londres : 4 restaurants 3 étoiles

Les Anglais crachent rarement dans la soupe surtout quand elle servie par une institution française comme le Guide Michelin. La capitale anglaise a même vu son nombre de restaurants 3 étoiles augmenter cette année, avec un quatrième établissement, le Fat Duck qui a retrouvé ses 3 étoiles perdues ces dernières années. Les 3 autres larrons quant à eux conservent leur distinction comme le Gordon Ramsay, Alain Ducasse at the Dorchester ou le Wasterside In.

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

8. Chicago : 2 restaurants 3 étoiles

Au pays des hot dogs et des burgers XXL, Chicago est la seule ville avec New York et San Francisco à obtenir plus d’une étoile au Michelin. Pour goûter à ces merveilles, il faudra vous rendre au restaurant l’Alinea, triplement étoilé depuis 2010, ou au Grace qui, en plus de sa distinction au Michelin, peut se targuer d’être parmi les restaurants les plus chers des États-Unis. Il n’y a pas de raison que votre compte en banque ne déguste pas en même temps que vous.

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

9. Baiersbronn : 2 restaurants 3 étoiles

La Deutsche qualität ne s’applique pas uniquement aux bagnoles. Elle sévit également en cuisine, notamment du côté de la station de sports d’hiver Baiersbronn située dans la région de la Forêt noire (calmez vous, ça n’a rien à voir avec le dessert chocolaté). Cette bourgade de 16 000 habitants, en plus d’avoir eu le bon goût d’être jumelée avec Nogent-le-Rotrou, possède 3 restaurants récompensés par le Guide Michelin, dont 2 dotés de 3 étoiles : le Restaurant Bareiss et le Schwarzwaldstube (mot compte triple).

Crédits photo (creative commons) : Alf1958

10. Lyon : 1 restaurant 3 étoiles

La capitale autoproclamée de la gastronomie française ne doit sa présence dans ce top qu’à son illustre Paul Bocuse et ses 3 étoiles au guide Michelin depuis 1965. Il est en effet le seul actuellement sur Lyon à pouvoir se vanter de cette distinction. En France, on aurait également pu citer les villes de Marseille, St-Tropez ou la station savoyarde Les Bellevilles, qui accueillent elles-aussi un restaurant triplement étoilé.

Crédits photo (creative commons) : Calips

Je me ferais bien un petit kebab, pas vous ?

Source : Wikipedia