On a tendance à croire que la pluie gâche tout. Quand on part en vacances notamment, on fait la gueule à la moindre goutte, quand il faut sortir son parapluie. Mais si en fait, la pluie était une chance ? Si elle permettait même de découvrir certains endroits d’une manière vraiment optimale ? Des endroits comme ces 10 villes, qui semblent avoir été conçues pour ne briller que sous la flotte !

1. Belfast (Irlande du Nord)

On dit qu’en Irlande du Nord, les quatre saisons peuvent défiler en l’espace d’une heure. Reste qu’il pleut quand même beaucoup et que c’est très bien comme ça. Belfast sous la pluie, c’est tout un poème et c’est précisément comme ça qu’il faut découvrir la ville. Quand il flotte bien comme il faut !

2. Dublin (République d'Irlande)

C’est un peu la même chose qu’à Belfast, mais un peu plus au sud. Dublin où il tombe en moyenne 797 mm de pluie par an. À titre de comparaison, on a 637 mm à Paris, qui se savoure davantage quand il fait beau. Et oui car à Dublin, quand il pleut, la ville renaît et les pubs, où il pleut de la Guinness, se remplissent.

4. Florence (Italie)

L’une des plus belles villes d’Italie. Quand il flotte, au printemps généralement, surtout en avril, les pavés des rues si pittoresques étincellent alors que le coucher du soleil du Ponte Vecchio prend une teinte presque surnaturelle. Mais cela dit, Florence est belle quand il fait beau également.

5. Vancouver (Canada)

Il pleut à Vancouver presque un jour sur deux. Mieux vaut s’y faire et se dire que la ville est aussi formidable sous la pluie que sous le soleil. Surtout si la brume est de la fête, avec en fond les montagnes aux sommets enneigées. Plus qu’une ville, une véritable incitation à l’aventure.

6. San Francisco (États-Unis)

San Francisco a beau se trouver en Californie, elle possède son propre micro-climat. Plusieurs même affirment les autochtones. Résultat, il peut faire beau à un endroit quand il pleut juste à côté, avec une baisse significative des températures. Pas grave, San Francisco se savoure aussi quand il flotte. Surtout près de l’océan, quand le fog est de la partie dans la baie.

7. Manchester (Angleterre)

Pourquoi Liam Gallagher porte-t-il toujours un imper ? Parce qu’à Manchester, le temps est pourri bien sûr ! Mais ce n’est pas grave car la pluie fait partie intégrante de l’image que l’on se fait de la ville et quand il fait beau, ça fait tout drôle.

8. Cologne (Allemagne)

Aaaah l’eau de Cologne (lol). Il pleut plus de 150 jours par an en moyenne. Étrangement, des monuments comme la célèbre cathédrale gagnent aussi à découverts sous la pluie. Et vu qu’on est ici dans l’une des villes les plus chaudes du pays, un peu d’eau fraîche ne fait jamais de mal.

9. Barcelone (Espagne)

Pourquoi Barcelone, où on va justement pour prendre le soleil ? Parce qu’il ne pleut pas souvent. Oui c’est simple : vu que les touristes qui engorgent les Ramblas n’ont pas l’habitude et cherchent avant tout le soleil et la chaleur, la majorité d’entre eux désertent la ville quand il fait un temps pourri. Du coup, on respire et on peut tranquillement découvrir le centre sans être obligé de jouer des coudes en permanence.

10. Glasgow (Écosse)

En règle générale, l’Écosse se savoure davantage sous la pluie et un ciel bien gris. C’est dans ces conditions que la végétation ressort le mieux et que les paysages, dans leur globalité, s’avèrent les plus beaux. À Glasgow, c’est pareil.

« You can stand under my umbrella, ella, ella, eh, eh, eh » (air connu)