Parce que le savoir ne devrait pas avoir de frontières linguistiques, Wikipédia est rédigé dans un très grand nombre de langues. C’est pourquoi les wikipédieurs du monde entier s’activent pour écrire des articles dans toutes les langues du monde, y compris les plus incongrues.

1. Normand

Oui, il existe un Wikipedia en Normand, et il vaut le détour pour sa syntaxe qui fleure bon la crème fraîche, le Camembert et le Calvados.

Crédits photo (creative commons) : Seb az86556

2. Latin

Le latin, une langue morte ? Que nenni ! Il ressuscite en force et possède son propre Wikipédia. Le latin le mérite, car le latin est beau, le latin est sexy, et il suffit qu’on se décline des noms parisyllabiques à l’oreille pour en perdre la culotte.

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Foundation

3. Volapük

Cette langue a été fabriquée au XIXe siècle par un allemand qui, après avoir fait un rêve en mode montée d’inconscient de malade et grosse perche de sommeil, aurait entendu Dieu lui-même qui lui demandait d’inventer une langue internationale. Le bonhomme s’est donc exécuté et a inventé le Volapük. Résultat des courses : plus d’un siècle plus tard, elle a donné naissance à un Wikipedia complet !

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Foundation

4. Occidental

L’occidental, aussi appelé « interlingue » (à ne pas confondre avec interlingua, autre type de langage), est une langue inventée dans les années 20. Il s’agit d’un mélange de mots qui existent déjà en Europe de type cross-over des langues indo-européennes, dans le but de la rendre compréhensible à n’importe quel locuteur européen sans passer par Google Traduction.

Crédits photo (creative commons) : Seb az86556

5. Lingua Franca Nova

Encore une langue construite car rien n’arrête les wikipédieurs dans leur projet de wikipédiser toutes les langues du monde. Inventée par un américain dans les années 60, la Lingua Franca Nova est une langue qui condense toutes les langues romanes. Grosso modo, c’est une rencontre entre le français, l’espagnol, le catalan, l’italien et le portugais, un peu comme si tu mélangeais camembert, chorizo, paëlla, pizza et pastéis de nata, de quoi avoir toute les langues latines de l’entrée au dessert !

Crédits photo (creative commons) : Nancystodd

6. Anglais simple

L’anglais simple part du constat que l’anglais est la langue universelle mais qu’elle reste complexe pour une grande partie du Monde. Il s’agit donc d’un Anglais dans lequel on évite les tournures compliquées, le passif et les phrases cheloues genre « english cheese is very good ». C’est pas très Shakespeare, mais c’est bien pratique si t’as pas ton A2 en anglais.

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Foundation

7. Espéranto

On pensait que le projet espéranto de langue universelle prenait la poussière dans un coin en attendant une possible résurrection. Force est de constater qu’il prend toujours la poussière mais que certains ont quand même trouvé la motiv de faire toute une encyclopédie en espéranto !

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Foundation

8. Vieux-slave

Pour la faire courte, le Vieux-slave, c’est un peu le latin d’Europe de l’est. Autrement dit, c’est très très ancien, on ne le parle plus vraiment mais on peut quand même encore le pratiquer pour se la jouer balkano-vintage.

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Foundation

9. Mari des prairies

Le Mari des prairies est une langue méconnue que l’on a mise là de manière complètement arbitraire pour son nom charmant de pokémon plante. Avec son compagnon le Marie des plaines, le Mari des prairies est pratiquée en République des Maris qui fait partie de la Russie.

Crédits photo (creative commons) : odder

10. Breton

Mais on s’y attendait hein… La Bretagne est partout. PARTOUT.

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Foundation

On attend encore le Wikipédia en elfique, mais il ne devrait pas tarder.