On le sait tous, depuis un bail c’est la galère pour prendre et ranger des Vélib’ dans Paris. Mais aujourd’hui on ne parle pas de ça. Aujourd’hui on part sur les Vélib’ qui sont partis en voyage à l’autre bout de la France, voir même sur un autre continent. Les voyous.

1. Bamako (Mali)

Une photo d’un type sur ce Vélib’ est apparue sur le web en 2013, et personne ne sait comment ce vélo a pu arriver là. Aujourd’hui encore c’est un mystère. J’espère qu’un jour on fera un film pour raconter cette histoire ahurissante. Une trilogie.

2. Casablanca (Maroc)

Idem que Bamako, on ne sait pas comme le vélo a atterri ici. Mais bon là c’est un peu triste, il est tout seul, en pleine nuit, et clairement on voit qu’il se fait embrouiller par le scooter. Triste histoire.

3. Région de Brasov (Roumanie)

C’est l’histoire d’un jeune photographe amateur qui parcourt la Roumanie. Un jour, dans la région de Brasov, il s’arrête dans un village. Et là c’est le drame. En fait non c’est pas le drame, il tombe juste sur un mec avec un Vélib’ parisien. Il a pris une photo qui est apparue dans Le Parisien. Fin.

4. Amsterdam (Pays-Bas)

C’est l’actualité la plus récente. Apparemment, Aurélien Guillard (perso je l’appelle Guigui, on a participé à un concours de pâté ensemble) est tombé sur un nouveau Vélib’ parisien. D’après mon enquête que j’ai très mal effectuée, c’est lui le coupable.

5. Lyon

Tu as sûrement déjà vu la vidéo en 2012 mais Maxime Musqua avait décidé de trimbaler un Vélib’ de Paris à Lyon, juste pour voir s’il passait sur les bornes. La réponse fut : oui.

6. Strasbourg

Là carrément, des gens ont retapé le Vélib’, car c’est vrai que c’est moche le gris. Résultat il est pimpé en vert, et comme ça il claque bien. Ça va envoyer du lourd lors de la session dérapages de samedi.

Et toi tu comptes le ranger ton prochain Véli’b ?

Source image de Une : Aurélien Guillard