Straight+Outta+Compton
Crédits photo (creative commons) : NWA - Straight Outta Compton

Contrairement aux structures regroupant de jeunes gens, qu'elles soient scolaires ou professionnelles, les gangs californiens ont bien du mal à communiquer positivement et on se contente trop souvent à réduire leurs activités à des règlements de comptes sanglants, à des guerres de territoires et à tout ce qui est, de près ou de loin, interdit par la loi fédérale. Et c'est bien dommage. Avec quelques initiatives positives, ces criminels feraient d'une pierre deux coups : encourager des vocations et développer un véritable "esprit d'équipe" sans nécessairement menacer de mort les jeunes recrues. Mais pour ça, il faudrait un peu de bonne volonté :

  1. Élire un délégué
    Pour assister au Conseil de Gang en fin d'année et s'occuper du Cahier de Texte du Gang. Encore moins de "délégués suppléants" au cas où le titulaire serait grippé ou au fond d'un canal ou dans un coffre de Hummer avec un chargeur de 9mm dans les cervicales.
  2. Organiser un arbre de Noël
    Ou un repas de fin d'année, organisé par le CG, le Comité de Gang, pour assurer une cohésion de l'équipe. Combien de gangs sanguinaires organisent encore des kermesses pour lever des fonds ? Ça doit se compter sur les doigts d'une seule main...
  3. Envoyer, en recommandé, un préavis de licenciement
    "Comme vous le savez, les chiffres du Skeleton Crew pour Q1 et Q2 ne sont pas bons, on va devoir rationaliser les effectifs, et on va très vite faire des propositions de reclassement... Mais il faudra peut-être bouger à San Francisco..."
  4. Monter une équipe corpo pour le tournoi inter-Gangs de badminton
    Si c'est pour que la compétition soit dominée par les Triades chinoises, c'est pas la peine.
  5. Proposer des tickets restaurant et des prix attractifs pour chaque employé et sa famille
    "Tu vois cette machette ? je l'ai touchée à -40%, c'est intéressant quand même! Par contre, au niveau de la mutuelle, les blessures par balle sont hyper mal remboursées."
  6. Faire courir des rumeurs de transferts au mercato d'hiver
    "Bruno Cornejo Ormeno, en manque de temps de jeu depuis son incarcération pourrait quitter les Mara Salvatrucha pour les Tortilla Flats. On parle d'un échange avec deux jeunes, Chavez et Cerda, qu'on a pu voir à leur avantage dans le derby contre les Nazis Lowriders..."
  7. Faire un lipdub
    Ou un Harlem Shake.
  8. Instaurer le Casual Friday, pour entretenir un climat "détente" le vendredi
    "Je sais qu'on est vendredi Miguel... mais dans le business de crack, le bermuda qui t'arrive au milieu du cul, c'est limite. Respect du client, Miguel, merde !"
  9. Faire un spectacle de fin d'année
    Avec des costumes en papier crépon et les parents aux premières loges avec des caméscopes.
  10. Organiser des pots de départ
    On voit rarement le membre d'un gang, âgé de 32 ans, faire ses cartons et boire une coupette de mousseux dans un verre en plastique avec ses collègues, recevoir un cadeau ("Oh, une tablette Kindle, fallait pas les mecs!") et partir à la pêche aux bords des canaux de Venice, LA.

Et vous, vous feriez partie d'un gang si c'était mieux organisé?