On l'attend, on le redoute, et on serre les dents toute la journée quand on y est : le 1er avril, jour de la bonne blague obligatoire, est l'occasion pour tous les médias, toutes les marques, tous les gens d'ordinaire sérieux de se faire plaisir avec une annonce bidon ou une info débile. Pour les gens qui passent toute l'année à écrire des conneries sur Twitter, ce jour est un enfer, parce que ça peut venir de partout. Et ils le font savoir :





















Allez, courage, c'est bientôt le 2.