Entre les images du Brésil à la télévision et la réalité, il y a parfois un grand pas. Vos premières semaines au Brésil risquent d’apporter son lot de surprises.

1. Un vacarme omniprésent

Les rues sont animées au Brésil, parfois même un peu trop bruyantes. Entre les vendeurs de rues, les klaxons des voitures, les fêtes improvisées, la musique omniprésente et les joyeux Brésiliens, il faut vous habituer au brouhaha local.

2. Au Brésil on ne parle pas espagnol

Oui, vous êtes en Amérique du Sud, mais non, les Brésiliens ne parlent pas espagnol. Même si le pays est entouré de pays hispanophones, ici on parle portugais. Vos restes d’espagnol du lycée ne fonctionneront pas.

3. Les femmes dévoilent tout (ou presque)

Qu’elles aient un corps de top-model ou avec quelques kilos superflus, les Brésiliennes montrent leur corps sans gêne, notamment leur fameux « bunda ». En guise de maillot de bain, vous trouverez un string ficelle et un bout de tissu pour couvrir les tétons, mais pas plus !

4. On fait la fête n’importe où et n’importe quand

Ce n’est pas un cliché. Les Brésiliens ont la joie de vivre dans le sang et la cachaça coule à flots pour n’importe quelle occasion. Il n’est pas rare de tomber sur des « festas » improvisées dans la rue ou bien des endroits bien connus comme dans le quartier de Lapa à Rio de Janeiro où des milliers de personnes y font la fête chaque jour.

5. On vit à la plage

Le long des 7 491 km de côtes brésiliennes, vous verrez que les Brésiliens passent leur vie à la plage. Le weekend, tout le monde s’y installe, ramène ses chaises de plage, ses parasols, fait son barbecue, joue de la musique, ça chante, ça danse, ça joue et ça fait du sport, la vie à la brésilienne quoi.

6. Des jus de fruits frais délicieux partout

Au Brésil, il y a des fruits de partout et les jus de fruits frais sont une spécialité nationale. Que ce soit dans un restaurant, un bar, boui-boui au bord de la route ou une « casa de sucos » à vous les délicieux jus d’orange, de maracuja, de mangue, de banane, de cajou ou encore d’abacaxi.

7. Votre espace personnel s’évapore

En France, nous avons l’habitude garder une distance avec les autres et on évite de se toucher les uns aux autres. Au Brésil, votre espace personnel se réduit comme une peau de chagrin. Embrassades avec des inconnus, mains sur l’épaule et contact physique sont légion.

Crédits photo (creative commons) : Ronnie Macdonald from Chelmsford, United Kingdom

8. L’impression que les Brésiliens chantent en permanence

Le portugais du Portugal et du Brésil n’a rien à voir niveau accent. Là où le premier est plutôt terne, le deuxième est dynamique, doux et enjoué. On a l’impression qu’ils chantent lorsqu’ils parlent et ça commence par le traditionnel « bom dia, tudo bem ? » qui te met direct de bonne humeur.

9. Il y a même des métros

Comme en France, il y a des métros au Brésil et ils sont parfois plus performants que les métros parisiens vieillissants. Que ce soit à Rio de Janeiro, Sao Paulo, Brasilia ou Belo Horizonte le métro permet de se déplacer facilement au milieu de ces immenses jungles urbaines.

10. Le Brésil est plus grand que l’Europe

Avec 8,5 millions km², le Brésil est le cinquième plus grand pays du monde et plus grand que tous les pays d’Europe réunis. En voyageant un peu, vous allez voir que ce pays est gigantesque est qu’il est nécessaire de prendre l’avion entre les grandes villes du pays.

Passé le choc culturel, vous allez vous surprendre à apprécier certaines extravagances du Brésil et même à baragouiner quelques mots en portugais brésilien.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.