À l'étranger, parfois, il en faut peu pour être hors-la-loi et se retrouver derrière les barreaux. Et pour cela, il ne faut pas nécessairement passer la douane avec de la cocaïne dans le rectum. Non, dans certains cas bien spécifiques et dans certains coins du monde, de petites choses en apparence anodines suffisent à faire de vous un ennemi de l'état...

  1. Les Kinder Surprise (USA)
    La FDA (Food and Drug Administration) est très claire à ce sujet : les friandises qui contiennent un jouet surprise ne peuvent être vendues et/ou importées aux États-Unis. En 2011, les douanes ont ainsi confisqué quelques 60 000 œufs de la sorte, obligeant les contrevenants à s'acquitter d'une amende pouvant aller jusqu'à 2500 dollars par œuf. Pointez-vous en Amérique avec un chargement de Kinder et c'est Guantanamo direct !
  2. Regarder des hommes jouer au volley-ball, quand on est une femme (Iran)
    Au volley-ball mais aussi n'importe quel sport. Les femmes ne peuvent tout simplement pas regarder les hommes pratiquer un sport en Iran. À moins d'avoir envie de passer 2 ans de leur vie derrière les barreaux.
    tumblr_n8tbosUL5q1sp4nfqo3_500
  3. Tirer la chasse (Suisse)
    On ne tire plus la chasse à partir de 22h, quand on vit dans un immeuble suisse. Pourquoi ? Juste pour éviter que le bruit ne dérange les voisins. En cas de grosse commission, la chose peut s'avérer délicate, mais la loi ne stipule pas quelle attitude adopter face aux odeurs agressives qui peuvent découler de cette étrange interdiction.
    giphy4
  4. Les Pokemon (Arabie-Saoudite)
    Ce sont les petites étoiles à 6 branches que l'on trouve sur les cartes Pokemon qui sont en cause. Des signes, selon celui qui a développé la théorie qui a mené à cette interdiction, qui indiquent que les Pokemon font partie d'une conspiration juive, visant à laver le cerveau de nos petites têtes blondes. Attrapez-les tous, d'accord, mais après, c'est la taule !

    Crédits photo : PKMNCardMaker264
  5. Faire pipi dans l'océan (Portugal)
    Si vous vous êtes déjà baigné sur les côtes portugaises et que vous vous êtes laissé aller dans l'eau, vous pouvez remercier votre bonne étoile. Un peu de plus et c'était direct la taule ! Car les Portugais ne plaisantent pas avec le pipi. Surtout quand il est diluée dans l'eau (froide) de leur partie de l'Océan Atlantique.
    youtube-cartman
  6. Conduire une bagnole crade (Russie)
    Votre voiture est sale ? Vous repoussez toujours l'échéance quand il s'agit de passer votre véhicule aux rouleaux ? Et bien si vous viviez en Russie, vous seriez probablement déjà en train de manger de la purée de navets entre les murs d'une prison en Sibérie. La loi est claire à ce sujet ! Une voiture doit être propre !
    Clean me.
  7. Tricher aux examens (Bangladesh)
    En France, se faire prendre en flagrant délit de tricherie pendant un examen peut vous attirer un maximum de problèmes, mais généralement, votre liberté ne sera jamais remise en compte. Au Bangladesh par contre, et même si vous avez une quinzaine d'années, tricher équivaut à s'offrir un aller simple derrière les barreaux.

    via GIPHY

  8. Le look emo (Russie)
    Le gouvernement russe n'a pas hésité à blâmer le mouvement emo afin d'expliquer la vague de suicides qui a touché sa jeunesse. Du coup, il est aujourd'hui interdit de porter quoi que ce soit qui rappelle le look emo dans les écoles publiques et dans les bâtiments gouvernementaux. Par contre, on ne sait pas si la musique de My Chemical Romance a elle aussi fait l'objet d'une interdiction. Parce que tant qu'à faire, autant être cohérent non ?
  9. Faire l'amour bruyamment (Angleterre)
    C'est peut-être étonnant, mais en Angleterre, on ne plaisante pas avec le tapage nocturne. Surtout quand le bruit provient d'une séance particulièrement bruyante de jambes en l'air. C'est ce qu'a appris une jeune femme condamnée à 2 semaines derrière les barreaux pour avoir crié pendant ses ébats sexuels. Il faut néanmoins préciser que la condamnation faisait suite à de multiples plaintes du voisinage.
    harrymetsallygif
  10. Mourir (Angleterre)
    Une précision s'impose : il est tout à fait autorisé de mourir, tant que la personne concernée ne se trouve pas dans le Palais de Westminster. Si c'est en effet le cas, après, par exemple, s'être étouffé avec un After Eight, c'est la prison assurée...

Alors, prêt à tenter le coup ?

Source : Talemaze, money.cnn

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :