Aimez-vous les uns les autres, ceci est mon corps, tout ça tout ça, on connaît. Mais l’Histoire n’insiste pas suffisamment sur les phrases qui n’ont pas été prononcées par Jésus et qui en disent au moins autant sur le personnage et sur l’époque que les phrases qu’il a dites. Ironie de l’histoire ; heureusement, nous levons le voile sur ce pan oublié des études théologiques.

1. Je vous fais une facture pour les baguettes ?

C’est sympa de multiplier les pains, mais tout se monnaye, à Bethléem comme ailleurs. Pourtant, à aucun moment, Jésus Christ ne s’est posé la question du format de facturation. Une erreur, car on raconte que les Hébreux auraient pu bénéficier d’avantages fiscaux pas dégueus en déduisant la TVA sur la commande de boulangerie.

2. Oh Marie, si tu savais, tout le mal que l'on me fait

Bien que premier hippie jamais apparu sur la Terre, Jésus n’aurait selon des sources concordantes jamais pris sa guitare pour chanter du Johnny, malgré les demandes incessantes de ses oncles et tantes lors de l’anniversaire de sa vierge de reum. Dommage.

Source photo : Giphy

3. Papa, t'as pas cent balles à dépanner ?

Si de tout temps les hommes ont prié pour avoir plus de thunes, il semblerait que Jésus ne soit pas tout à fait un homme car, dans les nombreux récits apocryphes le concernant, il n’est jamais fait mention d’une quelconque prière au Père pour obtenir une petite rallonge de fraîche, même pas pour partir en vacances. De toute façon, vu comme Dieu répond à ces appels, pas sûr que ça aurait servi à quelque chose ; plus radin que Dieu, on ne voit pas.

4. Vous pouvez vérifier la courroie de distribution, aussi ?

Etonnamment, et malgré ses nombreux déplacements à travers la terre promise, Jésus n’aurait jamais été chez un garagiste. Soit qu’il demandait à ses apôtres de gérer les questions techniques pour lui, soit que sa Golf GTI était increvable, toujours est-il qu’on ne relève aucune occurrence de discours mécanique dans la parole sacrée.

5. Prenez, et mangez en tous, ceci est ma bite

Jésus ne disait pas non au vin, du moins quand celui-ci était béni. Malheureusement, il n’existe aucune trace de franche déconnade avinée de la part de Jésus qui n’aurait donc pas montré son chibre turgescent à table après avoir descendu son litron. On ne peut que le regretter.

Source photo : Giphy

6. Alors, tu pionces, Pilate ?

Peu porté sur la grivoiserie et encore moins sur le calembour, Jésus n’était pas connu pour ses traits d’esprit primesautiers. Malgré ses rencontres régulières avec le gouvernant romain, il n’aurait jamais cherché à se moquer de son nom. On peut le déplorer.

7. Tu devrais venir, elle est super bonne

Le seul hic, quand on est léger comme l’air et qu’on marche sur l’eau, c’est qu’on profite assez peu des bains de mer à l’ancienne. D’où sans doute l’absence totale de références à la qualité des eaux de la mer (qu’on imagine rouge) dans la bouche de Jésus. Les apôtres comme le sauveur ont raté quelque chose.

8. Lève toi et twerke

La petite histoire dit que Lazare, malade semi-mort, fut soigné par Jésus entre deux parties de Yam’s. Mais aucune trace écrite n’est à même de confirmer que les mots exacts de Jésus, effectuant son miracle, étaient lève-toi et twerke même si des gravures apocryphes présentent clairement Lazare en pleine imitation de Nicki Minaj.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

9. Pierre, tu peux me passer l'aneth ?

Après la pêche miraculeuse, on raconte que Jésus et ses potes se sont fait un barbeuc du feu de Dieu. Pourtant, malgré l’abondance des épices à même de transformer le repas en souvenir mémorable, Jésus ne se serait pas emmerdé et aurait fait cuire tous les poissons à l’huile d’olive. Pas d’aneth, pas de sauce, et une forme de déception pour les contemplateurs contemporains.

Source photo : Giphy

10. Quelqu'un peut tenir mon auréole deux secondes le temps que je fasse une petite sieste ?

Sans doute par peur de déranger, Jésus n’aurait vraisemblablement jamais demandé le concours de ses amis pour porter son auréole. Alors même que c’est pas pratique d’avoir un truc sur la tête tout le temps, notamment pour dormir.

Quel homme, ce Jésus.