Vendredi 7 et Samedi 8 juin, BTS, le groupe de K-pop aux millions de fans, se produit au Stade de France. On peut dire que c’est loin d’être un micro-événement. Depuis pas mal d’années, la K-pop explose en France et, si au début le grand public s’en moquait un peu, on est obligé de reconnaître que c’est un énorme phénomène. Alors on s’y est intéressé, et on a appris pas mal de trucs. Si vous êtes déjà fans, on ne vous fera rien découvrir, mais si vous n’y connaissez rien, voilà de quoi vous familiariser un peu. Si on a dit des conneries, n’hésitez pas à nous corriger avec toute la bienveillance du monde.

1. La K-pop, c'est pas exactement un style de musique

Même si littéralement ça veut dire que c’est de la pop coréenne, on ne peut pas dire que la K-pop est un style musical aussi bien délimité que le rock, la funk, le rap ou encore le jazz. Dans la K-pop, il y a des tas de styles différents, comme le rock, l’électro, du R&B ou encore le metal. C’est hyper varié.

2. C'est pas qu'un truc de petites adolescentes

Même si le public de la K-pop est assez jeune, il y a des tas de communautés parfaitement adultes qui en sont fans, femmes comme hommes. D’ailleurs, si on dit des conneries dans ce top, ils seront là, dans les commentaires, prêts à nous défoncer la gueule. S’il vous plaît ne nous faites pas de mal on fait de notre mieux.

3. La K-Pop ça se regarde autant que ça s'écoute

Les clips de K-pop et les vêtements des chanteurs.ses sont extrêmement travaillés. Vous allez me dire : « oui mais dans les autres genres musicaux on travaille aussi beaucoup le style », et vous avez tout à faire raison de le faire. Mais dans la K-pop, ça fait partie de l’essence-même du concept. Les membres des groupes ont tous leur propre style qui s’accorde à leur personnalité, et les chorégraphies sont souvent d’une grande complexité. Un spectac’ pour les yeux comme pour les oreilles.

Crédits photo (creative commons) : 시간은금!

4. D'ailleurs, on parle pas de "clips" mais de "MV", ou "music videos"

Et chacun raconte une histoire différente, avec un budget souvent monstrueux. C’est normal que les gars claquent autant de fric dedans, parce que les MV sont beaucoup plus regardés et partagés que les chansons elles-mêmes. C’est YouTube qui se frotte les mains.

5. La K-pop, c'est souvent sexy

Tout ne repose pas sur ça, mais quand on voit les groupes, féminins mais aussi masculins, de K-pop, on constate que les membres sont souvent sexualisés, jusque dans les chorégraphies qui peuvent être parfois assez crues. Quand on mate certaines MV, il commence à faire un peu chaud.

6. Les fans ont toujours leur préféré.e dans un groupe

Comme on le disait plus haut, chaque membre à son style et sa personnalité propre, pour que les fans s’identifient à eux, un peu comme dans nos boys band et girls band des années 90. Du coup, les fans ont souvent leur chouchou dans un groupe, leur « Bias » dans le lexique de la K-pop. Ils ont même leur Ultime Bias, qui est leur membre préféré tous groupes confondus.

Crédits photo (creative commons) : 뉴스인스타

7. Il y a pas mal de chirurgie esthétique dans le milieu, mais c'est un peu tabou

Beaucoup de membres de groupes y ont eu recours, parfois-même poussés par les maisons de disque, à ce qu’on dit. Du coup vous vous doutez bien que c’est un peu tabou d’en parler, parce que ça donne pas une super image de la K-pop qui est quand même principalement destinée aux jeunes.

8. Chaque groupe à son light stick

Comme son nom l’indique, le light stick est un bâton lumineux, et il est personnalisé aux couleurs du groupe. Dans certains concerts, on peut voir des nuées de light sticks agités dans tous les sens, un peu comme quand on allume notre briquet pendant une ballade triste, et c’est assez stylé. C’est aussi une belle opération commerciale, on va pas se le cacher.

9. Le lexique de la K-pop est très fourni

On a parlé des MV et des Bias ou encore des Light sticks, mais on peut vous dire qu’il y a encore plein de mots à connaître comme Aegyo, Rookie, Maknae ou encore Sasaeng (celui-là, on vous invite à aller en chercher la définition sur Google, vous allez voir c’est fou).

10. Bonus : La K-Pop est un excellent moyen de conpraceppion

La kapope. Vous voyez ? Ne nous en voulez pas pour ce jeu de mot, on est vendredi à l’heure où ces lignes sont écrites, et on est très fatigués.

Qui va voir BTS au Stade de France ? La dernière fois, ça a affolé Twitter en tout cas.