Harry Potter n’est pas seulement une saga de 7 épisodes +1 passées par tous les états, de la littérature au cinéma. C’est aussi une belle aventure humaine pendant laquelle des gosses ont grandi ensemble au milieu d’adultes qui n’étaient pas leurs parents. Il s’est passé plein de trucs drôles et étonnants pendant toutes ces années. La preuve.

1. Le tournage du premier Harry Potter a engendré un ajustement du Code du travail britannique

Parce qu’en l’état, il était impossible de mener à bien un tournage impliquant trois héros mineurs. Les changements ont essentiellement consisté à allonger de quelques heures le temps de travail légal hebdomadaire des enfants et à aménager les façons de mettre en place des classes décentralisées sur le tournage.

2. L'équipe a dû écrire toutes les lettres transportées par les chouettes deux fois

L’équipe des graphistes y avaient passé des heures, fabriquant des centaines de lettres, avant de se rendre compte que celles-ci étaient trop lourdes pour être transportées par les chouettes. Les mecs ont donc dû tout recommencer. Par ailleurs, cela a pris six mois pour dresser les chouettes au transport des lettres.

3. Les yeux noirs de Rogue

Contrairement à Radcliffe, allergique aux lentilles vertes qu’on voulait lui mettre pour coller davantage au bouquin, Alan Rickman n’a pas échappé au port de lentilles noires pour intensifier son regard. Le truc marrant, c’est que David Yates, le réalisateur des derniers films, ignorait que Rogue portait des lentilles et a longuement félicité Rickman sur la beauté de ses yeux. Always.

Source photo : Giphy

4. Dans le premier film, toute la bouffe du banquet était réelle

Chris Columbus voulait vraiment avoir un rendu de festin et a donc fait préparer des centaines de plats pour remplir les tables. Mais la chaleur du plateau tendait à abîmer la nourriture et à générer une odeur très désagréable. Dans les films suivants, pour éviter ce calvaire, on a donc préféré créer des moules à partir de plats congelés.

5. La scène de la salle interdite de la bibliothèque

Cette scène a été tournée à la Duke Humfrey’s Library d’Oxford, laquelle a fait une exception notable à son règlement pour permettre au tournage de se dérouler : la bibli interdisait en effet absolument aux visiteurs d’entrer avec toute forme de briquet ou de torche dans son enceinte. Harry Potter est donc le seul mec à avoir contourné cette règle en plus de 500 ans d’existence.

6. Dudley a failli perdre le rôle entre le 2 et le 3

Harry Melling, qui joue le cousin grassouillet d’Harry, avait perdu énormément de poids entre les tournages de la Chambre des secrets et celui du Prisonnier d’Azkaban. La production a hésité à le remplacer et a finalement décidé de lui faire porter un costume.

Source photo : Giphy

7. Le magicobus

Le magicobus du Prisonnier d’Azkaban est une compilation de trois vrais bus au sommet desquels a été ajoutée une trentaine de tonnes de fonte pour éviter que le bus ne bascule. Pour tourner la scène, la production a fait fermer tout un quartier de Londres pendant une semaine.

8. Un vrai fou rire

Dans l’Ordre du Phoenix, il est une scène marquante, pendant laquelle Ron, Hermione et Harry ont un fou rire incompressible. En réalité, cette scène n’était pas dans le script : elle a été filmée par le réalisateur à l’insu des acteurs qui riaient pour de vrai en embêtant Daniel Radcliff après qu’il avait embrassé l’actrice qui jouait Cho.

9. Dans le bureau de Dolorès Umbrage, il y a beaucoup d'assiettes chaton

Et ce n’est pas du CGI : on a fait venir 40 chatons que l’on a tous photographiés un à un pour ensuite imprimer leur silhouette détourée sur une assiette. Trop mim’s.

10. Luna Lovegood, une vraie hippie

Le meilleur personnage d’Harry Potter, joué par Evanna Lynch, était une vraie petite hippie et designeuse. Malgré son jeune âge, c’est elle qui a créé la plupart de ses habits et accessoires, à l’image par exemple de ses boucles d’oreilles en forme de radis, qu’elle avait fabriquées de bout en bout.

Source photo : Giphy

11. La scène des 7 Harry Potter des Reliques de la mort

Cette scène a été un véritable enfer à tourner pour Daniel Radcliffe, car chaque incarnation de son personnage devait parler différemment et sans se couper. Au total, elle aura nécessité une centaine de prises. Une épreuve.

12. Quand Ron se marre tellement qu'on doit le sortir du plateau

Dans la première partie du dernier film, Harry et Hermione s’embrassent. Et cette scène faisait tellement rire Rupert Grin, qui jouait Ron, qu’il a fallu le faire sortir du plateau. Il était absolument impossible de tourner la scène avec l’autre débile qui se foutait de la gueule de ses deux potes.

Tu es un sorcier, Harry.