une-dodo
Source photo : swimmingly

S'endormir dans les bras de l'être aimé présente quelques avantages non négligeables (surtout si la personne en question fait office de bouillotte). Mais contrairement à ce que les comédies romantiques voudraient bien vous laisser croire, ce n'est pas toujours facile de dormir collé-serré.

  1. La couette qui s'échappe
    Conséquence d'un vol savamment orchestré par votre moitié pendant que vous roupillez. Et alors pour la récupérer ensuite, bon courage ! Vous finirez par abandonner et passerez le reste de la nuit à grelotter en ruminant votre vengeance.
  2. Les ronflements
    Qui sait, si vous vous concentrez suffisamment sur le rythme des bruits de bouche et respirations poussives émis par votre partenaire, vous pourriez finir par trouver ça mélodieux. En attendant lâchez cet oreiller, l'étouffer durant son sommeil ne servira à rien.
    Variante : les grincements de dents qui donnent l'impression que quelqu'un s'amuse à ouvrir et refermer la porte de votre chambre. EN CONTINU.
  3. 960
    Source photo : A.V Club
  4. Les pieds froids
    Parce que c'est toujours agréable de dormir avec une personne qui a, à quelques degrés près, la température corporelle de la Reine des Neiges.
  5. Les cheveux dans la figure
    Aussi surnommé "tentative de meurtre par étouffement capillaire". À moins de lui offrir un bonnet de nuit (la nouvelle tendance) vous devrez vous résoudre à accepter l'asphyxie.
  6. Le choix du côté du lit
    Surtout si vous dormez du même côté en solo. Il y a une chance sur deux pour que vous cédiez votre place et regrettiez ensuite amèrement de dormir la tête collée au papier peint. Vous repenserez alors, non sans nostalgie, à l'époque où vous pouviez joyeusement faire des roulades d'un bout à l'autre du matelas.
  7. L'haleine du matin
    Une sympathique odeur de soufre qui embaume votre espace vital dès le matin et un réveil tout en douceur dans les effluves de salive rance : une certaine idée du bonheur.
  8. 573573
    Source photo : Allociné
  9. Les bras qu'on ne sait jamais comment positionner
    Et ce moment où vous vous réveillez en pleine nuit avec la circulation coupée et l'impression que vous ne retrouverez jamais totalement l'usage de votre main droite.
  10. Le cassoulet définitivement banni au dîner
    Ou la soupe aux choux. Et le chili con carne.
  11. Le réveil en décalé
    Admettez-le, vous adorez ouvrir les yeux deux heures avant que votre réveil ne sonne, puis vous retourner douze fois dans votre lit parce que le train du sommeil est reparti sans vous. Profitez de tout ce temps de repos en moins pour méditer sur le sens profond de la vie.
  12. Le passage aux toilettes
    Votre vessie se contrefout du sommeil de votre moitié, du coup vous allez devoir apprendre à vous extraire du lit sans la réveiller. Une tâche qui peut vite s'avérer difficile si vous avez l'habitude de dormir enlacés. Mais avec un peu d'imagination vous aurez presque l'impression d'être un agent secret passé maître en l'art de la furtivité.

Le célibat, il n'y a que ça de vrai !

Source : Des nuits agitées.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :