Faites une blague scientifique à un enfant de deux ans, il ne rira pas. Montrez Dora à un adulte de 30, il tirera la gueule. Que s’est-il passé pour que l’on change à ce point-là ? Aurait-on perdu notre âme d’enfant ? Ah non, heureusement on continue de se marrer dès que quelqu’un fait un prout. Ouf.

1. Les gens qui tombent

C’est un classique de chez classique. Un type marche, sûr de lui, et tombe. Ensuite tout le monde rit. Y compris les gosses de 2 ans. Et tout le monde rit même si le mec s’est fait super mal. Parce que c’est trop ridicule.

2. Les prouts

Un prout, c’est l’expression de l’animalité que l’homme s’évertue toute sa vie à réfréner, à cacher, à dissimuler sous un attirail de bonnes manières qu’il nomme sobrement civilisation ; un prout, lorsqu’il surgit, tourne en dérision tous ces efforts si vains que nous répétons de génération en génération pour donner une image de nous-même plus lisse, plus propre, moderne ; le prout, c’est la quintessence de l’homme.

Et surtou cé tro rigolo MDR !

Source photo : Giphy

3. Les grimaces

Les plus grands rirologues se sont penchés sur la question, mais aucun n’est jamais parvenu à déterminer pourquoi les grimaces nous faisaient rire ; la théorie la plus probable serait que les têtes moches, de manière générale, c’est drôle. À méditer.

4. Quelqu'un qui fait semblant de descendre un escalier derrière un meuble

On sait pourtant qu’il ne descend pas vraiment un escalier. On a déjà vu la scène mille fois. Dix mille fois même. Et l’action de descendre un escalier, en elle-même n’a rien de drôle. Mais voir quelqu’un faire semblant de disparaître comme si l’escalier existait bien, le faire mal et être de ce fait un peu ridicule me fait hurler de rire sans que je ne réussisse à savoir pourquoi.

Source photo : Giphy

5. Les chatouilles

Pire, l’idée d’être chatouillé nous fait rire. C’est quand même dingue de se dire qu’on rigole parce que quelqu’un nous gratte. On touche aux limites de l’humanité avec les chatouilles.

6. Tu me tiens, je te tiens par la barbichette

Après plusieurs années d’étude et de réflexion, j’en suis arrivé à la conclusion que c’était le mot « barbichette » qui déclenchait l’hilarité.

7. Louis de Funès

En même temps il fait des grimaces, il tombe, il fait des bruits de prout et il fait des chatouilles. De là à dire que deux et deux font quatre, hein, il n’y a qu’un pas.

Source photo : Giphy

8. Lécher le visage de quelqu'un sans son consentement

Un jeu assez peu pratiqué à l’adolescence, lorsque les bourgeons de pus sont en fleur. Le reste du temps, c’est safe et toujours très très drôle.

9. Couler quelqu'un à la piscine

Et le voir faire semblant de se noyer. La différence entre l’âge adulte et l’enfance, sur ce point, c’est qu’à un moment l’adulte panique à l’idée d’avoir tué un homme et ruiné sa propre vie quand l’enfant continue de rire à gorge déployée.

10. Les gens qui dansent de manière exagérément ridicule

En faisant de grands mouvements saccadés étranges et en ayant l’air de se prendre très au sérieux. Si je vous assure, j’ai testé sur mes nièces, elles rient. Et leurs parents aussi. Comme quoi, humoriste, c’est pas un métier si difficile.

Source photo : Giphy

Prank délire.