Parmi la multitude de lieux publics où l’enfant se plaît à exercer sa terreur, le supermarché est sans doute celui qui lui permet le mieux de déployer tout son potentiel de nuisance. Selon le mode opératoire suivant.

1. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant un paquet de gâteaux).

2. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant un paquet de bonbons).

3. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant des Kinder Surprise).

4. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant un jouet).

5. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant un concombre. OK, pourquoi pas ?)

6. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant un paquet d’éponges).

7. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant un paquet de joints pour robinet, et là on se demande si sa majesté l’enfant n’a pas juste envie de prendre des trucs pour prendre des trucs).

8. Demander "je peux prendre ça ?"

(en brandissant une paire de charentaises taille 46, donc OK, c’est confirmé, son but est juste de faire chier).

9. Mettre dans le caddie tous les articles qu'il a brandis en demandant "je peux prendre ça ?" alors que la réponse était NON

10. Pleurer, hurler, se rouler en boule et taper des poings sur le sol

Tout ça parce que papa ou maman remet au fur et à mesure lesdits articles en rayon.

11. Se calmer quand papa ou maman commet finalement l'erreur de concéder un paquet de gâteaux dans l'espoir naïf d'avoir la paix

12. Recommencer le cycle en entier

Dix fois.

J’EN PEUX PLUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUS !

Prix : à partir de 9.9 chez Amazon.fr