Tu pensais qu’on ne pouvait être que somnambule ou insomniaque mais le monde n’est pas aussi binaire. Réveille toi et lis ce top au lieu de rester enfermé dans des carcans régressifs et totalement désuets. Tu devrais avoir honte……….

1. On peut s'arrêter de respirer pendant quelques secondes, ce qui n'est pas folichon

Cette anomalie respiratoire est la conséquence d’une maladie appelée « apnée du sommeil » qui est un peu nulle. Alors oui, c’est badasse d’arrêter de respirer dans son sommeil et de se réveiller encore en vie, mais franchement si c’est pour risquer le diabète, la dépression et l’hypertension artérielle, NON MERCI. (Oui parce que l’apnée du sommeil peut aggraver ces tares).

2. Balancer la tête dans tous les sens comme un gros possédé

Souvent, ce sont les nourrissons qui s’adonnent à ce rituel satanique que l’on peut expliquer par des troubles appelés « rythmies du sommeil ». Ils sont bénins et n’auront pas d’impact sur les facultés psychomotrices de votre mioche, néanmoins veillez à ce que ce dernier ne se cogne pas contre les barreaux de son petit lit de diablotin.

3. Descendre un frigo entièrement

Ce trouble alimentaire du sommeil se manifeste chez les personnes stressées et émotives. On parle de « parasomnie boulimique ». Il s’agit d’une maladie particulièrement reloue puisqu’elle peut faire prendre jusqu’à 12 kilos à celui qui en est sujet. Néanmoins, elle n’est pas grave et le seul moyen de lutter contre, c’est de se détendre grâce à des exercices de relaxation.

4. Faire l'amour en dormant, ce qui peut être particulièrement chiant pour ta meuf/ton mec

C’est la sexomnie. Pendant son sommeil, celui qui y est sujet ressent soudainement un désir sexuel violent qui peut le pousser à des actes sexuels. Ce qui est particulièrement flippant, c’est qu’il arrive que ce dernier, bien que profondément endormi, regarde fixement son ou sa partenaire, les yeux grands ouverts sans exprimer la moindre émotion. Le sexomniaque est systématiquement frappé d’une amnésie totale ce qui peut retarder le moment de détection du trouble.

5. Trouver des solutions à ses problèmes

Le sommeil contribue à la maturation des idées et bien des études tendent à prouver qu’il est plus aisé de résoudre une énigme après une bonne nuit de sommeil… Par ailleurs, Bernard Weber, un écrivain, relatait l’expérience d’un scientifique qui affirmait résoudre certains de ces problèmes en s’assoupissant dans un canapé, une petite cuillère dans la main. Lorsqu’il s’endormait enfin, le couvert tombait sur le sol, le bruit l’éveillait et la solution lui sautait alors aux yeux. Vous savez ce qu’il vous reste à faire si un jour vous bloquez en plein partiel… Un petit somme.

6. Apprendre ses leçons

Selon une étude réalisée par le CNRS, le cerveau endormi ne serait pas totalement hermétique aux informations sensorielles extérieures qu’il serait capable de traiter. Cela signifie que l’on peut se souvenir de choses que l’on a entendues pendant que l’on dormait profondément. Enfin profondément, ce sont surtout pendant les phases de sommeils léger et paradoxal que l’on est le plus propice à enregistrer ces dernières. N’espère pas non plus que cela te permettra d’éviter des grosses sessions de révisions bien sales à la BU…

7. Te faire écraser par une présence maléfique

Best. Experience. Ever. C’est en fait dû à une paralysie du sommeil qui survient lors de la phase d’endormissement. Alors qu’un neurotransmetteur, la glycine, se propage dans le cerveau de manière prématurée et empêche les muscles de bouger, le sujet est conscient mais il peut être sujet à des hallucinations et avoir des difficultés à discerner la réalité du rêve. Bien évidemment, on ne voit pas une petite fille toute mignonne (quoique ce serait également flippant) mais toutes sortes de truc bien perturbants.

8. Crier à la mort pendant 20 minutes

Bon. Si tu as 50 ans et que tu fais encore des terreurs nocturnes, il est peut-être temps d’aller voir un médecin, bien que ce trouble soit plutôt bénin. Le risque, c’est de se blesser ou de se faire casser la gueule par son voisin qui n’en peut plus de t’entendre t’égosiller tous les soirs.

Celui qui fait une terreur nocturne a parfois les yeux ouverts mais le regard vide. Il peut être debout ou assis. Souvent, on ne sait comment réagir (et le toucher ne servira pas forcément à grand chose puisqu’il pourrait ne pas le supporter et vous dégager violemment). En fait, ce n’est pas bien grave puisque les crises se calment naturellement jusqu’à que votre sale criard se rendorme sagement et reprenne l’apparence d’un petit ange.

9. Tu peux faire des ronds de bave parfaitement circulaires

Et il faut le dire, c’est quand même très impressionnant.

10. Tu peux vivre une belle histoire d'amour avec ce mec/cette meuf que tu mates depuis le début du trimestre

Mais de toute évidence, ce n’est qu’un rêve. Et tu vas bientôt te réveiller aux côtés de celle qui te sert de compagne depuis maintenant plusieurs années : la solitude.

Alors, toi aussi t’as déjà rêvé que ta mère t’abandonnait sur une air d’autoroute ?

Source : Santé Médecine, Top Santé, Madame Le Figaro, Fondation Sommeil

 

.