Avec sa situation originale et privilégiée, entre l’Étang de Thau et la Mer Méditerranée, la ville de Sète propose moult activités et autres sites exceptionnels. Une cité connue dans le monde des arts, grâce à ses fiers représentants que sont Paul Valéry et Georges Brassens (mais pas que), appréciée des épicuriens pour sa gastronomie, des amoureux de la nature et de tous les autres d’ailleurs, qui méritaiet bien qu’on s’y penche avec un top 10 de derrière les fagots. Si vous passez dans la région arrêtez-vous, prenez un verre au bord du canal et profitez. Été comme hiver, Sète ne ferme jamais…

1. L'Étang de Thau

Il est si beau l’Étang de Thau. Si paisible et si majestueux. Une vraie petite mer à côté de la grande, où s’épanouissent plus de 400 espèces végétales et une centaine d’espèces animales dont la palourde, la daurade, l’oursin ou encore l’hippocampe. Sans oublier l’huître et la moule qui ont contribué à la popularité du lieu. C’est d’ailleurs de cela dont il est principalement question dans le Musée de l’Étang de Thau. Sur l’étang, on peut faire plein de trucs, dont du paddle ! Sous l’étang où repose une cité engloutie datant de 1100 avant J-.C..

2. Le Mont Saint-Clair

Oh non le Mont Saint-Clair n’est pas très haut. 175 mètres seulement. Pas très haut mais suffisamment grand pour proposer un point de vue absolument sublime sur la ville de Sète. Une zone boisée qui appelle à la détente (ou au sport, c’est selon) dans laquelle se trouve la charmante chapelle Notre-Dame-de-la-Salette.

4. L'Espace Georges Brassens

C’est à Sète qu’est né Brassens en 1921. Il y repose, au Cimetière de Py, depuis 1981, et c’est aussi à Sète qu’on peut en apprendre un rayon sur son œuvre et sur sa vie, à l’espace portant son nom. Un musée complet, abordable (5,8 € l’entrée) et passionnant pour quiconque, vieux ou jeune, aime Georges et ses chansons inoxydables.

View this post on Instagram

?#Brassens #Sète #vinyle #saturday

A post shared by Lucie Bergeron (@lucie.brgn) on

5. Le Cimetière Marin

Beaucoup de visiteurs profitent de leur visite de Sète et de l’ascension du Mont Saint-Clair pour parcourir les allées du cimetière marin. Certains pensent y trouver le grand Georges, sans savoir qu’il est au cimetière de Py. Un site historique dans lequel reposent quelques célébrités comme Paul Valéry ou encore Jean Vilar, le créateur du Festival d’Avignon. Un lieu paisible doté d’une vue imprenable sur la mer.

View this post on Instagram

#sete #ilesinguliere #cimetièremarinsète

A post shared by Julien Aymard (@aymardjulien) on

6. Les criques

Pas toujours accessibles facilement (comprendre en tongs, les mains dans les poches), les criques de Sète se méritent et valent franchement quelques efforts. Le mieux étant de louer un kayak, avec option guide touristique pour éviter de se paumer. Surtout si on est jamais monté dans un kayak, c’est toujours plus prudent. C’est ainsi que se dévoilera toute une série de lieux magiques, grottes, criques et plages cachées.

7. Le Théâtre de la mer - Jean Villar

Un lieu exceptionnel qui trouve ses origines dans la construction d’un fort destiné à défendre Sète contre les attaques des Anglais. Par la suite, le fort eut différentes fonctions, jusqu’ à ce jour de 1959 où il fut transformé en théâtre. Depuis, les artistes du monde entier, qu’ils fassent du jazz, de la bonne vieille variétoche des familles, du punk, du reggae ou du metal, s’y pressent. Assister à un concert à l’intérieur du Théâtre de la mer est une expérience en soi, car même si l’artiste sur scène ne vaut pas un clou, le spectacle du côté de la mer est total, au moment où le soleil se couche ou après, quand la lune prend ses quartiers au-dessus des flots.

View this post on Instagram

#royayers #theatredelamer #sete #fiestasete

A post shared by Festival Fiest A Sete (@festivalfiestasete) on

8. Le Phare Saint-Louis

Un autre phare remarquable ! Construit à l’origine en 1680, il fut démoli pendant la Seconde Guerre puis reconstruit dès 1948. Il se visite d’avril à septembre. Prévoir un bon échauffement pour ne pas se claquer un muscle en montant les 126 marches afin de profiter de la vue.

9. Le canal

Si on surnomme Sète la Venise du Languedoc, c’est aussi par rapport à son canal. Un canal sur lequel se déroulent les spectaculaires joutes nautiques, et au bord duquel on peut flâner. L’architecture, les immeubles haussmanniens, les petits restaurants, le Théâtre Molière… Ce ne sont pas les sites d’intérêt qui manquent, ni les activités. Et c’est vrai qu’il suffit d’y passer ne serait-ce que quelques heures pour s’apercevoir que Sète n’a rien d’une ville de bord de mer comme les autres.

View this post on Instagram

Sète #sète #canaldesete #escaleasete

A post shared by María Urlanga (@m.urlanga) on

10. Les plages

On termine avec les belles plages de Sète. La Plage des Quilles, de la Corniche, du Lazaret, de la Fontaine… Il y a l’embarras du choix…

View this post on Instagram

#sete #plagedelacorniche #sunset

A post shared by Machin Mélanger (@dirtymickey138) on

« Juste au bord de la mer à deux pas des flots bleus, creusez si c’est possible un petit trou moelleux. Une bonne petite niche auprès de mes amis d’enfance, les dauphins. Le long de cette grève où le sable est si fin. Sur la plage de la Corniche » Georges Brassens.