geek convention article
Crédits photo (creative commons) : R Schofield

Paris Manga, une des nombreuses conférences "geek" (il faut faire attention avec ce mot) organisées en France vient de se terminer. Héritage des États-Unis, pays où sont nés les premiers salons de fans de science-fiction, ces conventions réunissent tout ce qui touche de près ou de loin à l'univers de la Science Fiction et des cultures Asiatiques. Des salons qui sont de véritables mondes à part avec une ambiance aussi dingue qu'agréable. Petit tour d'horizon des choses qu'on y croise à coup sûr.

  1. Des filles qui font des câlins gratos
    Vous verrez beaucoup de (jeunes) filles arborant fièrement une pancarte "Free Hugs" (Calins gratuits). Cette mode qui qui vient d'Australie, trés populaire au Japon, peut dérouter au premier abord, mais il n'y a rien de sale là-dedans non plus. Attention de ne pas trop vous habituer aux filles qui vous sourient sans raison, passé les portes du salon, vous n'existez plus.

    free hugs
    source photo : adala-news
  2. Des jeux de mots sur les sandwichs
    Celui qui n'a pas encore mangé de "Super Mayo Bros", de "Bagel Ball Z" ou de "Lord Of The Onion Rings" ne peut pas vraiment se considérer comme un pro des conventions, c'est juste un touriste.
  3. 1462 déguisements de "One Piece" et "Naruto"
    La France est le deuxième pays du Manga. On traduit une centaine de séries par an et pourtant en regardant le public de convention on dirait qu'il n'y en a que deux. On se retrouve donc avec 150 mauvais cosplay Akatsuki et 300 Luffy. C'est vrai aussi qu'un Cosplay que personne ne reconnait (et y'en a toujours un qui traine) c'est nul, mais un juste milieu est possible.

    cosplay luffy
    source photo : total-manga
  4. Des Guest Stars qui parfois n'en sont pas
    A la Comic Con de New York, vous verrez peut-être Mark Hammil ou Leonard Nimoy. En France même dans les grosses conventions on a toujours les seconds couteaux. "- C'est qui lui ? - Quoi ? Tu le reconnais pas il apparait dans le fond du troisième plan de la scène d'ouverture de l'épisode pilote de BattleStar Galactica.- Ouah cool, on y va ?- Ouais, mais c'est 20 dollars la photo !
    - Qu'est ce qu'on attend ! "
  5. Des parents qui essaient de s'intéresser en vain
    Ils le voient bien ces pauvres gens que leur fille met des perruques et chante des chansons en dialectes orientaux, que leur fils lit des livres à l'envers et sait déjà réparer leurs conneries sur le PC familial. Alors, même si ils sont largués et pour essayer de rester dans le coup, ils accompagnent leurs rejetons dans les conventions. C'est parfois triste à entendre. "Il est où ton Norauto ?" "Comment ça t'as peur de voir ton copain IRL, c'est quoi ce prénom d'abord ?" Ils ont l'air perdus et c'est normal: ils le sont.
  6. Un mec qui hurle des trucs incompréhensibles dans un micro
    Il est souvent seul, il a quasiment toujours une sono moisie et il est en charge de l'intégralité de l'organisation du salon. Personne ne comprend ce qu'il raconte alors il hurle tout le temps et on entend souvent les gens lui demander de "fermer un peu sa gueule". Pourtant sa vie est dure, il doit organiser des tournois sur des jeux incompréhensibles, les concours de cosplays et gérer les dédicaces. Il est là de la première heure à la dernière heure, son existence est compliquée, mais on ne le plaint pas trop parce que ce fumier nous a pété les oreilles toute la journée.

    présentateur
    source photo : dragonbal1991
  7. Des stand de goodies à la con
    Qui n'a jamais rêvé de t-shirts de Mème in-mettables, de tire-bouchons sushis, d'horloge Mario Bros ou de peignoir Dragon Ball ? Nan vous avez raison, on en rêve pas et pourtant, on passe devant 1 fois, 2 fois et à la troisième on craque sur un truc inutile, un peu cher, mais un peu moins avec le "prix spécial salon" qu'il nous a dit le monsieur.
  8. Des files d'attentes interminables
    Vous voulez un autographe, tester le dernier jeu Nintendo, boire un verre d'eau, vous nourrir, effectuer vous besoins... ? Et ben vous attendrez. Comme dans un Shonen ou un Comics, rien n'est donné facilement, on progresse par étape dans une quête initiatrice nous conduisant vers nos rêves. Bon là le rêve c'est juste une signature ou d'éviter de se faire dessus, mais on est le héros qu'on peut.
  9. Des karaokés horribles
    Avec les quelques règles de Base du Karaoké en convention: - Les gens chantent toujours à deux avec un micro, - Ils ne chantent pas, ils hurlent.- Y'en a toujours qui se la pète et qui gueule les paroles japonaises sans regarder l'écran - Vous entendrez 200 000 fois les mêmes chansons - Personne, mais alors personne ne chante gueule juste...
  10. Un tatami avec des vieux types qui font de l'aïkido
    Ils sont toujours là dans le fond à faire des démonstrations que personne ne regarde à part les parents qui essaient d'éviter le bordel ambiant. On les colle souvent à côté des stands calligraphies, poteries et origamis. C'est un peu une garderie pour les personnes âgées et c'est bien pratique. La sagesse asiatique, d'accord, mais dans un coin où t'emmerde personne t'es gentil.

    aikidoTamura58
    source photo : aikidolebouscat

C'est votre truc les conventions ?