Dans le livre L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau, le docteur Oliver Sacks présente des patients au comportement étrange. Ces patients ont tous des troubles neuropsychologiques (un pet' au casque, quoi). En effet, lorsqu'une aire du cerveau est endommagée (suite par exemple à un AVC), les fonctions cérébrales sont altérées, ce qui peut donner des résultats surprenants. (Et on ne se moque pas, on apprend.)

  1. L'héminégligence
    Le patient voit très bien des deux côtés, mais n'a aucune conscience de la partie gauche de l'espace (et ne se rend pas compte de ce trouble). Ce qui donne des situations cocasses : le patient ne va manger que la moitié de son assiette, par exemple. Comme ce chien qui semble atteint de ce trouble.

  2. L'amnésie antérograde
    Vous avez vu Memento? Bah pareil. Le patient est incapable de fixer de nouveaux souvenirs depuis son accident. Il ne se rappellera pas des nouvelles personnes qu'il rencontre, ou ce qu'il a fait la veille.

  3. Le syndrome d'enfermement (Locked-in syndrome)
    Comme illustré dans le film "Le scaphandre et le papillon", le patient est "bloqué" dans son corps, incapable de parler, bouger. Les patients sont souvent diagnostiqués comme étant dans le coma au début, pourtant ils sont parfaitement conscients.

  4. Le syndrome de l'accent étranger
    Un choc cérébral et hop, la façon de parler de la victime peut être modifiée. Le patient se retrouve à parler avec un genre d'accent étranger. C'est comme un chat qui aboie, ça fait bizarre.

  5. L'aphasie
    Il s'agit d'un trouble du langage, qui affecte la production de la parole ou la compréhension du langage. Une aphasie dite de Broca "empechera" le patient de parler même si tous ses muscles fonctionnent, alors qu'une aphasie de Wernicke n'empêche pas le patient de parler : au contraire il parle trop mais de façon incompréhensible.

  6. Alien hand syndrome (syndrome de la main étrangère)
    La patient ne reconnait pas une de ses mains. Celle-ci agit "comme si" elle était indépendante. On peut se retrouver dans une situation où la main "normale" donnera de l'argent à un commerçant alors que la main atteinte retirera automatiquement cet argent de la main du commerçant.

  7. La prosopagnosie
    A l'instar de Milla Jovovich dans le film "Faces", les patients sont incapables de reconnaître les visages (même de leurs proches).

  8. L'agnosie associative
    Le patient est incapable d'identifier et nommer des objets. Par contre, il est tout-à-fait capable de s'en servir, car ces deux mécanismes passent par des aires cérébrales différentes.

  9. L'écholalie
    Il s'agit d'un symptôme qu'on retrouve dans plusieurs troubles. Le patient répète les derniers mots de son interlocuteur. Oui comme le jeu d'enfant très énervant...

Alors, surprenant hein ?

Sources : yabiladi, Wikipédia

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :