Aujourd’hui on joue un peu moins aux jeux de notre enfance, mais on les aime bien quand même, puis ils traînent au fond de nos placards, seuls et tristes. Alors quand on est avec nos potes, ça peut être l’occasion de les ressortir et de leur donner un petit coup de jeune grâce à l’alcool, cet ami/ennemi précieux capable d’enjoliver beaucoup de choses. On revoit les règles, et ça va piquer au gosier.

Tu connais les bails, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

1. Le Monopoly : permis de construire et de picoler

C’est vrai qu’un Monopoly ça peut parfois être assez long, alors autant donner à tout ça un petit coup de jeune. Pour commencer, on attribue à chaque couleur de rues un alcool différent. Si quelqu’un tombe sur une rue qui ne lui appartient pas, il doit boire une gorgée de cet alcool. Mais s’il y a des maisons dessus, on rajoute autant de gorgées en plus. Dès que quelqu’un pose son pion sur une gare, tout le monde crie « TCHOU TCHOU » et finit son verre. Et bien sûr, un passage en prison donne aussi droit à un petit cul-sec, sinon c’est pas drôle. Avec ça, le monde de l’immobilier devrait devenir plus intéressant.

Crédits photo (creative commons) : Horst Frank

2. Uno : la cuite Deluxe

Les règles sont très simples, on joue comme d’habitude, mais les cartes spéciales font boire. Si on se prend un « +2 », on avale 2 gorgées. Logiquement, un « +4 » c’est 4 gorgées. Le changement de sens fait boire une gorgée à tout le monde sauf à celui qui a posé la carte, et le bonus « changement de couleur » permet à celui qui l’a posé de choisir qui boit 3 gorgées. Quand quelqu’un prononce « UNO » au moment où il ne lui reste plus qu’une carte, les autres boivent, mais s’il se prend un « contre UNO » avant, c’est lui qui boit. Déjà que ce jeu brisait des amitiés en temps normal, cette version donnera carrément envie de commettre des meurtres.

3. Le Trivial Pursuit : pour une cuite triviale

Dans ce jeu de culture générale où on aime humilier ses amis avec ses connaissances, on va maintenant pouvoir les détruire psychologiquement à coups de doses d’alcool. Le principe c’est d’attribuer à chaque couleur de question un alcool. Quand on doit répondre à une question sur une case normale, il y a une gorgée en jeu. En cas de bonne réponse, le joueur distribue une gorgée à la personne de son choix, sinon c’est lui qui la boit. Pour les cases camembert, on passe à trois gorgées. Bien entendu, le gagnant regarde ses potes finir leurs verres dignement et a le droit de les traiter de gros nuls tout le reste de la soirée. « Franchement Maxime, ne pas savoir que la capitale de la Guinée est Conakry, c’est vraiment moche. À ta place j’aurais honte. En plus tu es saoul comme un cochon. »

Trivial Pursuit

4. Le Times Up : shot chrono

Tout l’intérêt du jeu réside dans les 30 secondes données à chaque équipe pour deviner un maximum de personnages célèbres. Alors là, le nombre de bonnes réponses trouvées pendant le temps imparti par une équipe obligera ses adversaires à boire autant de gorgées. Pour la deuxième manche, on double les doses, et pour la troisième on les triple. Ah, aussi, si tu parles ou que tu émets des sons pendant que tu mimes, tu bois, parce que t’es relou à faire ça à chaque fois.

5. Le Mille Bornes : boire ET conduire

Dans le Mille Bornes, il y a des cartes « bottes », qui permettent de contrer une attaque. Quand tu contres, tu dois crier « coup fourré ! », et le mec qui a attaqué se prend un cul sec, parce qu’il avait qu’à pas t’attaquer ce gros nul. Par contre si t’as rien pour contrer une carte accident, c’est toi qui bois une gorgée. Reste plus qu’à avoir la carte « as du volant » pour regarder tes amis ingurgiter leurs doses d’alcool sans toi, tu es un champion mon gars, appuie sur le champignon et trace ta route.

"Mille Bornes" One of my very favorite games as a Child! Car Racing Card Game! From Mike Mozart's Childhood games collection!

6. Le jeu des 7 familles : les 7 cul sec

Si tu te rappelles bien du jeu, tu te souviens que tu dois demander à tes adversaires les cartes dont t’as besoin (ex : « dans la famille des présentateurs télé énervants je voudrais le papa Nagui. ») Si le joueur à qui tu as demandé la carte ne l’a pas, tu bois. S’il l’avait, il te la file et boit. À chaque fois que quelqu’un arrive à composer une famille entière, il donne un cul sec à qui il veut.

7. Le Qui Est-ce ? : qui est-ce qui boit ?

A chaque fois que quelqu’un prononce les mots « moustache », « lunettes », « cheveux », « lèvres » et « yeux » il boit. Tant pis pour lui.

Jouer à des jeux ensemble et comme si j'avais 5 ans! #quiestce #merciquick #jaimeraiscoudreaussi

A post shared by Ilythie (@ilythie10) on

8. Le kilo de merde : aux chiottes la sobriété

Une fois que tu t’es rappelé les règles du jeu, tu peux commencer. Quand tu pioches une carte, tu bois le nombre de gorgées indiqué dessus, mais si tu as la chasse d’eau (la carte 7), tous les autres doivent vider leur verre. Ils ressembleront à des chasses d’eau, et tu pourras te moquer d’eux.

9. Pictionary

Quand ton équipe trouve un dessin, l’équipe adverse boit une gorgée. Si tout le monde décide à l’unanimité que ton dessin est moche, c’est cul sec. C’est simple.

Pictionary

10. Le Memory : on voit double

C’est le jeu où il faut retrouver des paires parmi les cartes face cachée. Si tu trouves une paire, tu peux donner deux gorgées, et si tu en trouves une juste après, tu peux donner quatre gorgées, et à chaque fois tu doubles. Il faut avouer que le jeu de base est chiant, alors autant picoler un peu.

11. (Bonus) Le solitaire : tu bois quand tu tires une carte

Mais c’est vachement triste.

Source photo : Giphy

Sur ce, bonne soirée les amis ! Et évidemment n’oublions pas qu’en vrai il faut boire OU conduire et que si tu fais les deux on te retrouve et on te pète les genoux. Bécot.