toc lave mains
Crédits photo (creative commons) : Lars Klintwall Malmqvist

Si les Troubles Obsessionnels Compulsifs, les TOC, semblent avoir été inventés par les chaines de la TNT (et par Delarue à la grande époque), il serait erroné de penser que les malheureuses victimes de ces symptômes ne sont qu'une poignée de marginaux qui s'arrachent les cheveux sans raison apparente. En réalité, les TOC sont très répandus, et vos petites manies, si elles vous semblent bien anodines, rentrent peut-être dans cette catégorie. Tous ces petits gestes idiots, mais destinés à calmer de manière complètement irrationnelle votre anxiété peuvent faire de vous des potentiels clients pour une émission de NRJ12. Vous êtes peut-être "toqués" sans même le savoir. Par exemple :

  1. Avoir l'obsession de tout compter
    On vous regarde bizarrement au bureau parce que vous sortez chaque matin des stylos d'une trousse et que vous en faites un décompte précis? C'est n'importe quoi, on n'a donc plus le droit dans ce pays d'être un minimum organisé? Alors, ok, on s'en fout, laissons tout partir à vaut l’eau, on laisse les 21 bus numéro 93 et les 13 de la ligne 34 passer sous nos fenêtres, on ne répond pas aux 17 sonneries de téléphone qui ont retenti dans la matinée dans l'open space et on ne se préoccupe pas de l'importante proportion de chauves dans l'entreprise (12 sur 27, ça n'était pas arrivé depuis 2006 et le licenciement de Berthier)...
  2. Avoir l'impression bizarre d'être infesté de germes en permanence
    Certes, vous vous lavez souvent les mains. Mais avant de passer à table, c'est normal, non? Bon, et puis en fermant le robinet, vous avez réalisé que quelqu'un d'autre l'avait surement touché ce robinet. Donc vous vous êtes relavé les mains. Et comme vous aviez fermé la porte, vous avez été contraint de retoucher la poignée, du coup vous avez recommencé tout le processus en laissant cette fois-ci la porte ouverte.
  3. Ne pas pouvoir fermer une porte sans avoir l'impression d'oublier quelque chose
    La lumière? Est-ce que j'ai bien éteint la lumière? Oui. Mais bon, je vais voir quand même. Le gaz? J'ai oublié d'éteindre le gaz. Mais je ne me rappelle pas l'avoir allumé non plus. Je vérifie au cas où. Ok, c'est bon. Je peux fermer ma porte. Ma clé? Où est ma clé? Dans ma main. Ok. Je rentre quand même une dernière fois pour m'assurer que je n'ai pas laissé un truc important sur la table. J'ai éteint le gaz? Je me souviens m'être demandé si j'avais éteint le gaz, mais je l'ai fait finalement?
  4. Peur de l'arrivée d'un malheur si l'on n’exécute pas un certain rituel
    Quand vous jouez au tennis, vous devez parfois décoller votre polo plein de sueur de votre épaule gauche. Du coup, vous le faites à droite aussi. Et tant qu'à faire, vous remettez en place votre short, vous dégagez une mèche à droite, vous vous grattez le nez, vous remettez une mèche à gauche, vous vous re-grattez le nez, c'est bon, vous pouvez jouer votre point. Quoi de plus normal que de s'inspirer de Rafael Nadal?
    nadal
  5. Trier de manière compulsive
    Ce qui est tout à fait normal. Il y a certes des souillons qui ne rangent rien, mais chez vous, vous essayez de tenir le logis propre. Quand on a fini la vaisselle, on range les couverts par ordre de taille et on met les verres sur l'étagère en fonction du nombre marqué dans le fond. Sinon, à quoi ça servirait à part dire "t'as quel âge" à la cantine? Et c'est vraiment compliqué de ranger les épices par ordre alphabétique? Vous n'êtes pas maniaque, juste soigneux, c'est tout.

    dolls
    Source photo : @tkingdoll
  6. Ne pas marcher sur les lignes, ou entre les bandes blanches
    C'est pourtant tout à fait logique! Si des mecs se sont emmerdés à peindre des bandes blanches sur les passages piétons, c'est pour qu'on marche dessus, non? Alors certes, vous avez l'air un peu taré quand vous bondissez à chaque carrefour, mais c'est uniquement par respect du travail d'autrui.
  7. Avoir peur de jeter des objets
    Oui, vous avez tous vos carnets de correspondance depuis la 6ème et vos relevés de notes depuis le CP. Vous avez déménagé 5 fois, mais vous les avez toujours. En CE2 par exemple, on disait de vous que vous étiez un "élève sérieux". Qui sait si ça ne sera pas un atout décisif à un entretien d'embauche? "Je tiens à attirer votre attention sur les progrès enregistrés en EPS tout au long de l'année de 2nde, ce qui pourrait compter pour ce poste d'équipier au McDonald".
  8. Croire absolument toutes les superstitions
    En sachant pertinemment que c'est des conneries. Vous savez qu'il ne vous arrivera pas malheur pour autant, mais ce pain posé sur le dos, sur la table, ça vous chiffonne. Et vous allez vous convaincre que c'est plus prudent de ne pas passer sous cette échelle, au cas ou un truc tomberait, même s'il faut pour cela contourner l'obstacle en marchant sur une route très fréquentée.
  9. Faire des trucs un nombre pair de fois
    Oui, vous touillez votre café de manière organisée, deux tours dans le sens trigonométrique, 4 dans le sens des aiguilles d'une montre puis à nouveau 2 fois dans l'autre sens. Et parfois, vous reprenez un café pour faire le rituel inverse. C'est donc un crime d'aimer son café parfaitement touillé?
  10. Avoir l'obsession de la symétrie
    Quand on reçoit, ou même quand on mange seul, c'est quand même plus agréable d'avoir une table bien mise, ça n'a rien d'anormal de vouloir avoir son couteau et sa fourchette à exactement 24 millimètres du bord de son assiette de telle manière que les deux couverts forment un rectangle parfait, respectant le nombre d'or. Si?

Et vous, vous avez vos petites manies ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :