Faire un enfant, c’est pas toujours facile. On s’interroge, on s’angoisse on se demande si on sera à la hauteur. Et tout ça c’est bien normal. Donc si on peut réduire cette grande dose de stress insurmontable en appliquant des techniques scientifiquement prouvées (et moralement tout à fait légitimes) pour choisir nous même le sexe de notre enfant, ce sera un grand pas pour l’humanité. Il est même possible de choisir quelle sexualité aura notre enfant si on applique correctement ces méthodes.

1. Diminuer au maximum son stress pour avoir un garçon

En effet, selon plusieurs expériences médicales et scientifiquement prouvées et approuvées par le Vatican, une grossesse stressée favoriserait les risques d’avoir une fille. Donc le mieux c’est quand même d’être plutôt pépouze tranquille le chat pour être sûr d’avoir un garçon. Et si vous voulez vraiment une fille, n’hésitez pas à vous mettre en situation de stress comme par exemple vous pendre à la fenêtre du 12ème étage par les mains ou allumer le gaz en espérant que quelqu’un fume une cigarette.

Source photo : Giphy

2. Faire attention au calendrier !

En avant toute pour la méthode Shettles ! Cette méthode très fiable et pertinente repose sur le constat suivant : les spermatozoïdes mâles sont plus rapides (c’est normal ils ont fait plus de foot à l’école) mais meurent plus vite, contrairement aux spermatozoïdes femelles qui sont plus lents mais meurent moins vite. C’est là qu’intervient la date de l’ovulation. Plus le rapport sexuel est proche de la date plus il y aura de chances d’avoir un garçon, tandis que deux trois jours avant devraient donner vie à un enfant de type féminin.

3. Manger sans se priver permet d'avoir un garçon

C’est normal c’est lié au fait que les filles sont toujours au régime alors que les garçons sont plus souvent gloutons comme on le sait. En effet les hommes n’ont pas besoin de faire attention à leur ligne, car à partir du moment où ils ont de l’argent on ne les embête pas sur leur physique et c’est bien normal ils ont déjà assez à penser avec leur travail.

Source photo : Giphy

4. Faire attention au vent

Si, si, je vous assure non seulement c’est vrai et juste mais en plus c’est très pratique. Cette astuce date d’Hippocrate qui estimait que pour avoir un garçon il fallait ken quand le vent soufflait du nord, et pour une fille, quand le vent venait du sud. De la même façon, les garçons sont plus aisément conçus par beau temps, et les filles quand il pleut. Bon après on peut pas reprocher à Hippocrate d’avoir dit des conneries mais plus que certains y croient encore aujourd’hui.

5. Checker la pleine lune (mais attention aux loups garous !!!)

Mais oui c’est bien connu enfin ! Les meufs adorent la pleine lune, donc on attend le bon jour pour concevoir une fille et si on veut un garçon on se contentera d’un croissant. Attention aux nuages qui peuvent réduire la visibilité de la lune et faire commettre un impair.

6. Faire attention à la pénétration des rapports sexuels

Vous aurez plus de chance d’avoir un petit bonhomme si le pipou du papa remonte bien jusque dans les amygdales de la maman, et à l’inverse pour avoir une fille il faut avoir des rapports moins profonds. Car les femmes sont peu profondes indubitablement.

7. Se pincer les couilles

AH vous n’êtes pas au courant ? En fait le testicule gauche c’est la réserve pour les fi-filles et le droit c’est pour les garçons. Du coup, il est parfaitement logique de se pincer le testicule du sexe que tu ne veux pas que ton enfant ait.

Source photo : Giphy

8. Manger des testicules de lapin pour avoir un fille et de l'utérus de lapine pour avoir une fille

NAN ATTENDEZ C’EST L’INVERSE !!!! MERDE ARRÊTEZ TOUT ! STOOOOOP.

9. Avoir un rapport sexuel à distance (via téléphone ou Skype) devrait t'aider à avoir un petit bout d'chou

Il est vivement recommandé pour avoir un garçon de ne pas avoir un rapport sexuel physique mais à distance. En effet la force mentale inhérente aux hommes permet ainsi de féconder une femme d’un petit garçon par la simple puissance de l’esprit.

10. Lécher une plaque d’égout en faisant caca dans ta culotte devrait favoriser tes chances d'avoir une petite princesse

C’est pas parce que pour l’instant ça ne marche que dans 55 % des cas qu’il faut pas continuer d’essayer.

Source photo : Giphy

J’espère que ce top vous aura bien éclairé et qu’il vous aidera à concevoir un garçon plutôt qu’une fille (ça ramène beaucoup plus de pognon, si, si je vous jure c’est scientifiquement prouvé).

Sources malaisantes :

Jesuispapa.com

Magicmaman