tournoi
Crédits photo (creative commons) : Christophe Marrec

S'il y a tant de ponts et de jours fériés en mai et en juin, ce n'est pas pour consacrer les beaux jours à l'histoire religieuse et guerrière de notre beau pays. Non, c'est surtout autant d'opportunités pour des milliers de communes françaises de réunir toute la population environnante sur le Stade Municipal pour taper un bon vieux tournoi de sixte. D'ailleurs, si vous avez profité de ces derniers jours de printemps pour faire votre petite Coupe du Monde à vous, celle des footeux du dimanche, vous vous en souvenez forcément encore :

  1. Vous êtes couvert de bleus
    Ouais, parce que le tournoi de la Pentecôte dans votre bled, ce n'est pas le Cercle des Poètes Disparus. Vous avez la trace bleutée d'une rotule adverse dans la cuisse et la lèvre ouverte après avoir pris un ballon mal gonflé en pleine gueule. Au haut niveau, on se méfie des dribbleurs, dans ces tournois on fait gaffe aux mecs qui courent tout droit.
  2. Vous avez gagné un mouton
    Ou un cochon de laie. En tout cas, ça promet d'âpres négociations pour savoir comment on va partager sachant que personne n'a trop le cœur de le découper. Comme Joël, le gardien de but, est le seul à avoir un jardin, ça devrait se régler comme ça. La prochaine fois, vous ferez exprès de perdre la finale, et vous gagnerez des sabots sculptés, c'est quand même moins chiant.
  3. Vous avez pris 2 kilos
    C'est le problème de ces tournois : on joue des matchs de 7 minutes toutes les 3h, on passe quand même le plus clair de son temps à glander et à bouffer des sandwichs au pâté de foie. Des médecins qui conseillent des tournois de foot en campagne, je n'en connais pas.
  4. Vous n'avez plus de voix
    Entre l'appel de votre ligne de défense qui campait à la buvette juste avant les matchs de poule, les insultes envers l'arbitre ("sous prétexte qu'il est conseiller municipal, il se croit tout permis") et les chansons paillardes dans la bagnole au retour, et qu'on ne vienne pas vous dire que les clopes entre les matchs n'ont rien arrangé, ce n'est pas le moment de vous emmerder.
  5. Vous avez niqué un t-shirt
    Un t-shirt rouge sur lequel vous avez collé des bandes adhésives noires pour marquer votre appartenance au "Milan à Chier" ou au "Bayer Les Verres Cul-Sec". L'an dernier, vous étiez "L'Olympique de Marcel" et vous avez fini avant-dernier, et comme tous les grands sportifs, vous êtes superstitieux.
  6. Vous avez été contrôlé par les flics
    Parce que ces tournois sont toujours au fin fond de la campagne, et la gendarmerie assure la sécurité sur les départementales autour de ce type d’événement festif. Et six mecs en short puant la sueur dans une AX K-way, éventuellement avec un mouton, ça attire l'attention.
  7. Vous êtes en photo dans le journal local
    Preuve qu'il ne se passe pas grand chose dans ce genre de bourgade. Le meilleur moyen d'avoir sa tête dans les pages locales du canard, c'est de reprendre le bar-tabac-épicerie, ou d'arriver en finale du tournoi annuel. Découpez l'article, vous raconterez à vos petits-enfants que c'était l'équivalent de la Ligue des Champions à l'époque.
  8. On vous doit du fric
    Vous avez avancé pour tout le monde les frais d'inscription, et maintenant, il va falloir récupérer 9 euros chez tout le monde. Et là, les bonnes excuses vont commencer : "Quoi? T'attends ton argent? Ben moi, le centre en retrait du dernier match de poule, je l'attends toujours... Ouais ouais, j'me comprends..."
  9. Vous êtes encore un peu bourré
    Mais qui n'aurait pas célébré une qualification en quart de finale du Tournoi Annuel de Saint-Machin-sur-Bidule? Et il fallait bien noyer cette élimination sur un but de l'oreille après un corner du pointu.
  10. Vous vous êtes fait un nouveau pote
    Dans tous les tournois de foot, on trouve au dernier moment un type qui traîne dans le coin et qui accepte de rejoindre l'équipe pour faire le nombre. Parce que Deschamps, quand il convoque 23 mecs, il compte bien les trouver au Brésil le jour du 1er match. Dans les tournois de campagne, ça ne marche pas comme ça et certains passent parfois à côté de la gloire pour une "panne de réveil" ou un "oh pis finalement non, la flemme".

Et vous, vous avez fait du sport pour l'année?