ski old(1)
Crédits photo (creative commons) : Kevin Dooley

Le ski, c'est comme le vélo. Quand t'as chopé un 3ème flocon, tu l'as pour la vie, et ces quelques décennies sans pratiquer ne devraient pas t'empêcher d'être la terreur des pistes cet hiver. C'est vrai, quoi, la neige, c'est la même depuis 1977, y'a pas de raison que tu ne sois pas dans le coup. Ceci dit, quelques petits détails pourraient bien trahir ton absence sur les pistes ces dernières saisons...

  1. Tu demandes au vendeur d'Intersport quel est le ski gauche et le ski droit
    Ils pourraient mettre des points rouges et verts, comme pour les Kickers, ce serait plus simple.
  2. Pour toi, le ski, c'est fluo
    Combinaison fluo, élastique du masque de ski fluo et pâte rose sur les lèvres pour éviter les gerçures. Si avec ça on ne te retrouve pas en cas d'avalanche...
    ski-old-school-o
    Crédits photo (creative commons) : thesnowfiles
  3. Tu ne comprends pas cette mode du "surf des neiges"
    Et non, tu ne dis pas "snow", mais "surf des neiges". Le bon Patrick Montel de France 2 est ton maître.
  4. Tu as demandé à l'école de ski si tu pouvais prendre des cours de "monoski"
    Et la jeune dame qui ne comprenait pas t'a fait répéter 3 fois.
  5. Tu fais référence encore à Jean-Claude Killy
    Et quand on te double, tu gueules "tu te prends pour Marielle Goitschel, toi, ou quoi?"
  6. Tu as un écusson "Albertville 92" sur ta combinaison
    Tes fringues ont donc au minimum six olympiades. La preuve qu'on faisait du bon matos à l'époque.
    jo92-albertville
  7. Tu te dis qu'avec 60 euros (400 francs quand même !) dans la poche, tu auras largement assez pour un forfait semaine
    T'auras même de quoi te payer une barre Ovomaltine de retour à la station (c'est de la dynamite !)
  8. Tu as retrouvé un vieux forfait dans la poche de ta "combi"
    Il était en papier avec du fil de fer autour pour mieux l'accrocher, mais tu n'arrives plus à lire la date dessus.
  9. Tu as un pompon sur ton bonnet
    Mais pas pour déconner. Juste parce que tu penses qu'un bonnet doit avoir un pompon.
  10. Tu ne crois pas trop aux matériaux polymères composites (de la belle connerie, ça, encore)
    Tes skis, ils sont en pin sylvestre, fabriqués à la main dans les ateliers de Briançon. Et courroie en cuir pour les fixer, la sécurité passe avant tout.
  11. (bonus) Tu te demandes où sont passés tous les tire-fesses, bordel !
    Parce que toi en plus dans le télésiège, t'as le vertige.

Et vous, vous êtes un skieur d'autrefois ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :