Comme a un jour dit Confucius lors d’une conférence à l’ONU en 1789 : « On ne parle jamais assez de fromage ». Je ne saurais être que d’accord avec ça. Parce que le fromage c’est gras, le gras c’est la vie, et donc le fromage c’est la vie.

1. Le boursin (400 à 435 kcal pour 100g)

Avec 400 à 435 Kcal pour 100g, et pourtant loin d’être le meilleur, le boursin n’offre pas un bon rapport qualité/gras. Et pourtant en voyant sa petite gueule, on jurerait que c’est de la bouffe de régime : dans une boîte verte, avec des petites herbes et tout : carton jaune.

2. L'Ossau Iraty (400kcal pour 100g)

J’avoue, je le connaissais pas celui-là. Et pourtant il ressemble à de la tome et il est super gras, ce qui fait que ça doit être exceptionnel. Je fonde tous mes espoirs dessus. Ne me déçois pas, Ossau Iraty.

3. Le parmesan (390 kcal pour 100g)

Pour le coup, le parmesan, c’est de la bouffe de régime. Pourquoi ? Parce qu’on en met pas des masses, mais surtout parce qu’on le mange avec des pâtes. Et qui dit pâtes dit bolo, qui dit bolo dit tomates, qui dit tomates dit légumes, donc le parmesan rentre dans le cadre des 5 fruits et légumes par jour.

4. Le comté (380 kcal pour 100g)

Une fois, un mec a dit du mal du comté à Besançon, capitale du fromage à pâte dure. Il a fini en saucisse de Morteau. Je m’abstiendrais donc de dire que je trouve ce fromage très surcoté.

5. Le bresse bleu (370 kcal pour 100g)

Le bresse bleu, à l’instar de son cousin le roquefort, cristallise les tensions autour du fromage. En effet, c’est du lait moisi, mais genre très très moisi. Les amateurs de fromage adorent, les autres sont dégoûtés. Il faut choisir son camp.

6. Le roquefort (360 kcal pour 100g)

Ah bah merde alors, j’en ai déjà parlé au point précédent. C’était pas prévu ça. Bon bah du coup, vous pouvez le relire pour vous donner une idée. Mais c’est du temps de perdu vu que vous l’avez déjà fait. Et le temps c’est de l’argent. Vous imaginez tout ce que vous pourriez faire avec cet argent ? Perso, je m’achèterais un jacuzzi et je mettrais du coca dedans, comme ça il y aurait déjà des bulles, pas besoin de le faire marcher ce qui me permettrait de faire des économies #astuce.

7. Le gouda (360 kcal pour 100g)

Il est difficile de se faire un avis objectif sur le gouda, puisque, tout seul, il est fade et discret. Mais dans un bon gros hamburger dégoulinant, il apporte un plus, un supplément d’âme. Mention assez bien, donc.

Source photo : Giphy

8. Le mascarpone (355 kcal pour 100g)

Le mascarpone, tout seul, finalement, c’est pas beaucoup mieux que le fromage blanc. Oui, mais sans mascarpone, pas de tiramisu, et chacun sait qu’il s’agit de la deuxième meilleure invention de l’être humain, juste derrière internet.

Source photo : Giphy

9. L'emmental (355 kcal pour 100g)

L’emmental, c’est la base, le niveau 1 du fromage. Ça fait toujours plaisir. Mais bon, je compte pas non plus sur lui pour illuminer ma journée quand je viens de me faire amputer de neuf orteils à cause d’un banal accident de scie sauteuse.

10. Le brie et la raclette (350 kcal pour 100g)

Ces deux merveilles arrivent à égalité calorique avec 350 kcal pour 100g, mais également dans mon cœur. Tous les deux détenteurs d’un fort pouvoir euphorisant, et pouvant être dégustés à différents moments de la journée, ils en ont probablement plus fait pour la paix dans le monde que Mandela et l’abbé Pierre réunis. Mais toujours pas de prix Nobel à l’horizon. Un scandale.

Source photo : Giphy

Source