POPOPO la nouvelle (et dernière) saison de la série Irresponsable est enfin disponible sur OCS, les gars. Alors comme on est sur une série un peu nichée, que seuls les abonnés d’OCS ont pu découvrir, je vous invite à taxer des codes illico-pesto pour pour ingurgiter ces trois saisons forts sympathiques. C’est frais, c’est drôle, c’est bien écrit, c’est pas cul-cul la praline, ça se déguste avec délectation.

1. C'est une série française

On n’a pas toujours l’occasion de jouer les chauvins (ni les chauves) en ce qui concerne nos séries télé… Bon OK c’est de moins en moins vrai, on a un paquet de bonnes séries françaises, mais c’est pas une raison pour ne pas se réjouir d’en découvrir de nouvelles et c’est avec une joie non simulée qu’on a englouti celle-ci, réjouissante en tout point.

2. C'est une série OCS

Et vous le savez peut-être pas encore mais on vous a concocté un magnifique top sur les meilleures séries OCS et devinez quoi ? Irresponsable en fait partie. Encore une preuve que OCS défonce pas mal en matière de plateforme streaming.

3. Ça parle d'un glandu de 31 ans : gloire à la LOSE

Et ça fait du bien de voir des personnages qui semblent en échec à tous les niveaux (taff pourri, pas de tune, pas de diplôme) et qui s’en battent les steaks. Ça donne mille fois envie de devenir pion dans un lycée (mais pas un lycée avec de la délinquance hein, faut pas charrier non plus) et de fumer des pétards tout au long de la journée.

4. ...Mais d'un glandu qui est père d'un ado de 15 ans

Oui c’est la petite différence. Du coup on a un adulte avec un comportement d’ado, et un ado avec un comportement… d’adulte. Et qui en plus s’appelle Jacques. Moche.

5. La dernière saison vient de sortir et après c'est fini de chez fini

Ce qui, de fait, empêchera la série de rentrer au panthéon des séries devenues foireuses à partir de la troisième saison. Là au moins on sait que l’histoire est terminée, qu’on ne va pas s’étendre en longueur et tricoter des intrigues douteuses pour tenter de faire perdurer une série essoufflée.

6. On est super méga ultra fan de Sébastien Chassagne

On le voit encore trop rarement au cinéma mais ouvrez l’œil ! On l’a récemment croisé en père poule dans La lutte des classes de Michel Leclerc, dans Happy end de Michael Haneke ou dans Gaston Lagaffe de Pierre-François Martin-Laval (ouais bon, on lui en veut pas) et il est toujours aussi génial. Alors une série où il tient le rôle principal, forcément on fonce.

7. ... Et même qu'on a déjà tourné une vidéo avec lui

OK c’est pas tout récent, Urbain avait encore un visage de nourrisson mais juste pour dire que OUAIS, le père Chassagne on l’avait dans nos filets.

8. Et les autres acteurs sont tous aussi géniaux

Bon alors déjà je ne sais pas qui sur terre peut se revendiquer sain d’esprit sans être amoureux de Marie Kauffmann (aperçue récemment dans L’effondrement, entendue dans Calls). Voilà ça c’est dit, mais n’oublions pas Théo Fernandez (qui joue dans quoi ? Gaston Lagaffe, tiens donc), Nathalie Cerda, Sam Karmann ou encore l’inestimable François Rollin qu’on retrouve dans la nouvelle saison.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Vous laver ? Euh, oui déjà ce sera une bonne chose.