On vous avait déjà parlé des rois et reines totalement dingos de par le monde, mais finalement pourquoi ne pas se centrer plus précisément sur la France qui compte son lot de dirigeants bien tapés du ciboulot. Bon en même temps, on peut pas leur en vouloir, quand on te file tous les pouvoirs juste pour une mystérieuse histoire de lien du sang y’a de quoi péter une durite.

1. Philippe IV le Bel (1268-1314)

Papounet de Louis le Hutin, Philippe le Bel est un des premiers personnages de la saga des Rois Maudits de Maurice Druon. S’il a été plutôt considéré comme un roi de qualité qui a contribué à la réussite économique de la France, son sobriquet « roi de fer » lui colle à la peau. Bon, ne parlons pas de puuuuuure folie pour le p’tit Philippe qui somme toute, faisait du bon boulot. Toutefois, très à l’écoute de sa fille Isabelle de France (citée dans le point suivant), c’est lui qui a envoyé à l’échafaud les deux amants de ses belles-filles et mis au cachot ses trois belles-filles. Il a trucidé les membres de l’Ordre des Templiers et reçoit à ce titre une malédiction de Jacques de Molay (alors que ce dernier rôtissait tranquillou sur le bûcher) qui sera le point de départ de la série de romans de Maurice Druon.

Crédits photo (creative commons) : PHGCOM

2. Louis X, dit "Louis le Hutin" (1289-1316)

C’est pas tant qu’il était totalement tapé du ciboulot mais plutôt qu’il était totalement débile. C’est du moins le portrait qu’en dresse Maurice Druon dans Les Rois Maudits, un roi au règne de courte durée (seulement 18 mois) qui s’est rapidement mis tout le monde à dos, et qui avait une cruauté d’une rare tenue envers les animaux. Néanmoins, ce portrait semble surtout venir du roman historique de Druon. Il était certainement un peu taré mais sûrement pas autant que sa sœur Isabelle de France (qui pourrait figurer dans ce top si elle avait régné sur le territoire français mais manque de pot elle était chez les rosbifs) qui a commandité l’exécution ignoble des deux amants de ses belles sœurs (donc respectivement les épouses de Louis le Hutin et Charles) : dépecés, sexe tranché, puis enfin décapités, miam.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Charles VI (1368-1422)

C’est le plus tapé d’entre tous. Même si on a commencé par l’appeler « le bien aimé », on a fini par le renommer tout simplement « le fou ». Le gars en 1392, il a une bonne grosse crise de folie et s’attaque à ses propres troupes en butant six personnes. Puis ça s’arrange pas. Il pense qu’il est fait de verre. Bref aujourd’hui certains s’accordent à dire qu’il était bipolaire. On a donc vite fait d’organiser la régence afin de reprendre comme il se doit cette bonne vieille Guerre de Cent Ans.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0a/Charles_VI_de_France_-_Dialogues_de_Pierre_Salmon_-_Bib_de_Gen%C3%A8ve_MsFr165f4.jpg

4. Louis XI (1423-1483)

Il est le fils de Charles VII (autrement appelé Charles VII le Victorieux) qui a contribué à mettre fin à la Guette de Cent Ans. Donc grosse pression un peu sur le fiston. Néanmoins Louis XI s’entendait pas ultra bien avec son cousin éloigné Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. L’histoire ne lui a pas fait de cadeau et dresse un portrait de lui plutôt pas choupi notamment à cause de sa fameuse manie de faire enfermer tous ses ennemis dans des cagettes qu’on appelle alors « les fillettes du roi ». Outre ce petit détail, il était rongé par la suspicion et la paranoïa. Toutefois malgré son image tyrannique légendaire symbole de l’obscurantisme médiéval, il semblerait tout de même que son règne ait modernisé la France.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/60/Louis-XI.jpg

5. Catherine de Médicis (1519-1589)

Toute la question c’est de savoir qui était le pire du pire : Catherine de Médicis ou son fils Charles IX ? Qui est responsable de la Saint-Barthélémy ? Qui a le plus chié dans la colle en termes de zigouillage légèrement excessif de gens ? On dépeint souvent cette reine comme la plus diabolique, ce qui joue pas vraiment en sa faveur. On l’accuse de crimes, de complots. Toutefois d’autres historiens affirment aujourd’hui qu’au contraire, elle aurait consacré sa vie à la réconciliation des catholiques et des protestants. Perso, moi j’étais pas là donc je vais pas trancher ici. Dans le doute, disons que je partirai pas en vacances avec elle.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e8/Catherine-de-medici.jpg

6. Charles IX (1550-1574 )

D’aucuns diraient que Charles IX était le malheureux pantin de sa mère Catherine de Médicis qui, elle, était une vraie bâtarde de chez bâtarde. Toujours est-il que le petit Charles IX se tape tout un bordel de guerres de religion et son règne aboutira donc au massacre de la Saint-Barthélémy. Un truc pas joli joli. Bon faut dire que son règne a commencé alors qu’il était âgé de 10 ans. Du coup il s’est pas mal barré en couille. On a du bien se marrer à la cour quand il a imposé le port de boucles d’oreille aux gentilshommes qui ont du se faire percer le lobe illico presto. Et ceux qui n’ont pas obéi à temps se sont vu tirer les oreilles par le roi jusqu’au sang. Puis de façon générale, le chirurgien Ambroise Paré a témoigné dans ses écrits des nombreuses hallucinations du roi. Et si l’on en croit Jean Teulé dans son ouvrage Charly 9, le portrait du king est carrément morbide, le gars aurait par exemple kiffé égorger des animaux pépouze. Enfin bon, de là à parler de folie, non franchement je vous trouve dur.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/da/CharlesIX.jpg

7. Louis XIV (1638-1715)

Je vais même pas parler de son règne sous la monarchie absolue qui a du clairement lui attaquer les neurones. Mais bon quand même le gars a fait emprisonner un type pendant 35 ans juste parce qu’il lui ressemblait un peu trop (coucou, l’homme au masque de fer), c’est généralement pas le signe d’une super stabilité d’esprit.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Louis_XIV_of_France.jpg

8. Dagobert 1er ( 602-638)

EH MAIS C’EST LE ROI DAGOBERT !!! LE GARS IL A MIS SA CULOTTE A L’ENVERS C’EST TROP FIFOU MOI J’VOUS DIS ! Sinon pour de vrai la chanson populaire qui daterait de la Révolution Française faisait référence à l’étourderie légendaire de ce roi qui était myope comme une taupe et se cassait tout le temps la gueule, ce qui fout un peu la honte quand tu es roi. Mais en dehors de ça, je vous rassure, on n’est pas sur une folie de ouf.

Sinon, je ne suis pas une spécialiste d’histoire de France donc si vous avez des contributions ou des corrections à apporter, nous vous sommes toute ouïe.

Sources :

L’Express

Vanity Fair

Histoire en questions