En Irlande, au nord comme au sud (enfin un sujet sur lequel tout le monde tombe d’accord), les pubs, c’est du sérieux. On y va peut-être pour se détendre, mais on veille aussi à y respecter certaines règles tacites. Facile quand on est né là-bas, les deux pieds dans la culture des pubs irlandais, mais moins évident quand on débarque dans le pays, sans avoir la moindre idée que le simple fait de commander une bière dans un pub peut s’accompagner d’erreurs capables de nous faire passer pour de véritables crétins.

1. Payer sa tournée

En Irlande, rien n’est plus facile que de sympathiser avec des autochtones autour d’une pinte. Le truc, c’est que cela signifie forcément qu’au bout d’un moment, il vous faudra payer votre tournée. Ne pas le faire est très mal vu. C’est la règle number 1 !

Source photo : Giphy

2. Être patient avec la Guinness

La Guinness se sert en deux temps. Le barman remplit tout d’abord le verre et le pose pour laisser reposer la bière environ 1 minute avant de le remplir complètement et éventuellement de faire un petit dessin rigolo dans la mousse. Les gros soiffards qui s’empressent de s’emparer du verre avant la fin du service sont considérés à juste titre comme des hérétiques.

Source photo : Giphy

3. Penser au pourboire

Le pourboire n’est pas automatique en Irlande. Contrairement aux États-Unis par exemple. Cela dit, il est conseillé de laisser environ 10 à 15 % de la note globale quand on boit à une table. Au bar, aucun règle n’affirme qu’il faut faire pareil mais c’est quand même conseillé. Disons que c’est bien vu. Et dans ces temples de la convivialité que sont les pubs irlandais, être bien vu, c’est important.

4. Savoir attirer l'attention du barman

Certains soirs, les pubs peuvent être blindés de monde. Le Temple Bar, dans le quartier du même nom, à Dublin, est un bon exemple. Le samedi, quand les salles sont pleine, qu’un groupe joue sur la scène, au bar, c’est la guerre. Il peut s’écouler de très longues minutes avant que vienne votre tour de commander. Mais ce n’est pas une bonne raison pour faire n’importe quoi. Comme par exemple agiter un billet sous le nez de la personne chargée des tireuses à bière. On n’est pas dans un strip club. Le mieux est donc est de lever le doigt poliment et d’attendre. Hurler sa commande n’est pas non plus la bonne solution.

5. Picoler le plus vite possible

Certains touristes se pointent dans les pubs irlandais pour se mettre minables. Du coup, ils picolent hyper vite et enchaînent les pintes. Ce qui est plutôt mal vu en Irlande. Car en Irlande, la bière, blonde, brune ou ambrée, se savoure lentement. On prend le temps, on discute, on crée des liens et on s’amuse. L’ivresse viendra bien assez tôt…

6. Voler une chaise

On ne parle ici du fait d’aller dans un pub et de prendre un tabouret ou une chaise pour l’emporter chez soi. Non, il s’agit plutôt ici de savoir comment faire pour obtenir de quoi s’asseoir. Car bien souvent, les soirs d’affluence, les places assises sont chères. Le mieux est encore une fois de faire preuve de patience et de ne pas oublier, quand une place se libère, de demander aux personnes les plus proches si vous pouvez la prendre.

Source photo : Giphy

7. Faire attention aux horaires

En France, les bars ferment généralement à partir de 2 heures du matin. En Irlande, et c’est plutôt surprenant, c’est davantage autour de minuit. Le gros de l’affluence se situant entre 18h et 22h. Mieux vaut le savoir pour éviter de sortir trop tard et donc de ne pas pleinement en profiter. Surtout à l’extérieur des villes d’ailleurs.

8. Attention à la commande

C’est particulièrement valable autour de Dublin. Si vous commandez une pinte, vous aurez de la Guinness. C’est sur à 95 %. Si vous buvez autre chose, précisez-le. Et tant qu’on y est, là-bas, le demi se dit « glass ».

9. De l'art de payer au bon moment

En Irlande, dans les pubs, on paye généralement après chaque commande et non à la fin de la soirée comme parfois en France.

10. Accepter les tournées

On en revient au premier point avec les tournées. Car s’il est de bon ton de payer la sienne, il l’est tout autant d’accepter celles des autres. Dernièrement, l’autre bourrin de Conor McGregor a même rossé un type qui a refusé sa tournée. Un cas particulier heureusement, mais mieux vaut se montrer poli et respectueux tout de même. Sachant que les pubs ne servent pas uniquement de l’alcool non plus.

Source photo : Giphy

« Slainte ! »