telephone
source photo : Telephone

Il est très vraisemblable que les morceaux de Telephone vont se faire torpiller par la "nouvelle scène de la chanson française" à l'occasion d'une compilation à sortir prochainement. Un traitement auquel ont déjà eu droit Goldman ou Renaud et qui va reléguer le groupe parisien au rang de "variété qui a tellement mal vieilli qu'il faut appeler Christophe Mae et Zaz pour lui donner une seconde vie" (on ne déconne pas, c'est bien ce qui est prévu). Et ça, c'est un coup à oublier à quel point le rock français doit à Téléphone. Petit rappel (rappel/téléphone, vous l'avez ou pas?...) :

  1. Il y avait une fille à la basse
    Ce qui en fait l'équivalent français des Pixies, des Sonic Youth ou des Smashing Pumpkins. Tout le monde sait qu'il n'y a rien de plus cool qu'une fille qui fait de la basse.
  2. Ils se sont appelés "!"
    Un groupe qui essaie de se lancer avec une ponctuation en guise de nom ne peut pas être considéré comme "un groupe commercial". Le succès de Téléphone est passé par les MJC, et ça, personne ne leur enlèvera.
  3. Ils faisaient des concerts dans le métro
    A République, ce qui n'a pas manqué de bien perturber le trafic ce jour là. Ça ferait du bien un concert de rock ou de rap dans le métro de temps en temps aujourd'hui. Ça nous changerait de Besame Mucho à l'accordéon.
  4. Ils ont ouverts pour les Rolling Stones
    A l'hippodrome d'Auteuil le 14 Juin 1982, beaucoup de groupes en ont rêvés, eux ils l'ont fait, ça change un tout petit peu la donne. Ils ont aussi fait la première partie de Television (oui les noms d'objets ça fait souvent des bons groupes).
  5. Toute une génération de guitaristes s'est fait les doigts sur "New York avec Toi"
    Un bon riff que tout débutant a croisé. Les groupes de rock français que vous aimez aujourd'hui ont sûrement appris avec un peu de Bertignac.
  6. Ils n'ont (presque) pas cédé aux sirènes de la reformation
    Et on pourrait aussi ajouter qu'ils ont su s'arrêter au bon moment, les Stones auraient peut-être du faire pareil au lieu de continuer à faire des albums que personne n'écoute pour justifier des tournées de stades à 80 euros la place. Bon là pour le coup, ils se reforment presque, sous un autre nom, mais ils auraient déjà pu le faire il y a très longtemps (on leur a proposé pas mal de fric pour ça).
  7. Il y a eu des morts et des "émeutes" après leurs concerts
    Et ça même si c'est triste c'est la preuve que c'était vraiment du rock. Personne n'est tué à un concert de Julien Clerc ou alors c'est juste son cœur qui a lâché.
  8. Ils ont eu leur propre film documentaire en pleine gloire
    "Telephone Public". Exactement comme "The songs remain the same" de Led Zep' mais avec un concert devant 100 000 personnes à la fête de l'Huma.

  9. Ils cassaient leurs instruments
    Aujourd'hui est-ce qu'on voit un DJ balancer ses platines à la fin d'un set ?

  10. Ils se sont engueulés
    Encore aujourd'hui Corinne a encore des rapports conflictuels avec Aubert et s'oppose à toute forme de reformation sous le nom de Téléphone. Ça c'est du rock !

Alors on vous a convaincus ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :