Montréal par-ci, Montréal par-là… On parle sans arrêt de Montréal, qui est la ville canadienne où tous les français se précipitent pour faire du tourisme, leurs études, ou tout recommencer à zéro. Mais si Montréal est indéniablement une ville qui vaut le détour, ne serait-ce que pour le coût de la vie assez bas qu’elle propose, elle est loin de faire le poids face à Vancouver, sa cousine de la côte Ouest…

1. Il fait plus chaud à Vancouver

Bon ok, il pleut un petit peu plus à Vancouver mais dans l’ensemble, il n’y a quand même pas photo. Alors que Montréal se gèle une grande partie de l’année, Vancouver propose des températures beaucoup plus raisonnables. En somme, Vancouver = Canada sans le grand froid.

2. On parle beaucoup moins français à Vancouver qu'à Montréal

Et ça c’est important quand on veut s’immerger totalement dans une autre culture. Même quand on ne comprend pas un traître mot d’anglais, on apprend plus vite. À Montréal, si on oublie l’accent, on a parfois l’impression d’être en France.

#vancouver#beauty#citylove#sunshine#beach

A post shared by @enjoytothefullest on

3. Parce que Vancouver est sur la côté Ouest

Et comme disait le générique de la série télé : « Côte Ouest, le long du grand Pacifique les vagues défient le temps. Côte Ouest, ton paysage magique s’efface dans l’océan… »

#5centimeterspersecond#vancouverocean

A post shared by Ai Kojima (@ai.kojima) on

4. Pour le Stanley Park

Magnifique parc abritant des merveilles en tous genres, le Stanley Park est l’un des plus grands d’Amérique du Nord (plus grand que Central Park) et aussi l’un des plus populaires. On s’y promène pour découvrir Vancouver de l’intérieur, au fil d’un chemin qui nous mène au bord du Lost Lagoon, qui est fréquenté par une grande variété d’oiseaux. Véritable poumon dans la ville, le Stanley Park est un incontournable et n’a pas vraiment d’équivalent. Surtout pas à Montréal…

5. C'est à Vancouver que furent inventés les California Rolls

Et non en Californie ! Une spécialité du chef japonais (mais né à Vancouver) Hidekazu Tojo, qui a envahi le monde mais qui n’est jamais meilleure que quand on la déguste là où elle a vu le jour.

Bon ap' #maki #californiarolls #vegan #govegan #homemadefood #foodporn #japanfood

A post shared by Guillaume (@kliint44) on

6. Vancouver est une vraie ville de cinéphile

À l’instar de Toronto, Vancouver accueille de nombreux tournages de films américains (et de séries). Environ 10% de la production U.S. est délocalisée chez celle que l’on appelle Hollywood North. On peut citer Bates Motel, The X-Files, Deadpool, Twilight…

#vancouvermovieset #Supergirl late night after drinks and dinner #funfind

A post shared by Laura Psutka (@laurapsutka_design) on

7. Le coût de la vie est légèrement plus élevé à Vancouver

En quoi c’est un avantage ? Et bien cela force à se dépasser. À chercher un bon boulot et à bien négocier son salaire. On ne se repose pas sur ses acquis à Vancouver, mais on va de l’avant pour avoir plus d’argent, acheter une maison (elles aussi sont plus chères) et vivre comme un prince.

A photo timelapse by @e.madou ..? #VancityFeature ?

A post shared by We Are Vancity (@vancity) on

8. Vancouver possède les meilleures plages

Ambleside Beach et sa magnifique vue sur la baie Burrard, Second Beach, Kitsilano Beach et ses faux airs de Malibu… Non vraiment, sur ce point précis, Montréal ne peut pas rivaliser.

9. Tout est plus accessible à Vancouver

Suivant la saison, on peut aller faire une randonné, aller à montagne, à la plage, skier ou simplement s’immerger dans la nature sans se taper d’interminables trajets en voiture. C’est l’un des grands avantages de Vancouver. Où qu’on soit en ville, on n’est jamais à plus de quelques minutes des activités de plein air et des magnifiques paysages dans lesquels baigne la cité.

Stellar backdrop for a cricket game in the park #sunnyvancouver #douglaspark #vancouvermountains

A post shared by Kate Hamilton (@katesternham) on

10. Vancouver a plusieurs fois été élue comme l'une des villes les plus agréables à vivre du monde

En 2016, la ville figurait à la troisième place du classement de l’Economist Intelligence Unit et à la cinquième place du classement établi par la société de conseil américaine Mercer. Montréal ne figure nulle-part…

Vancouver summers are hard to beat #vancouverhappy

A post shared by Kristy Maynes (@kristymaynes) on

Vancouver : 10 / Montréal : 0