Crédits photo (creative commons) : kennymatic

Non. Cette année, on ne vous y reprendra pas, il est hors de question que vous preniez part à cette gentille kermesse venue d'outre Atlantique nommée "Halloween". Il y a déjà bien trop de fêtes toute l'année, vous allez sagement attendre Noël pour festoyer. Et votre absence sera cette fois tout excusée parce que vous avez de très bonnes raisons de rester dans votre nid douillet le 31 octobre. Au moins 10.

  1. C'est d'abord une fête américaine
    Et vous ne vous laisserez pas embrigader par Mickey et Ronald McDonald pour faire le tour des cimetières mal déguisé en zombie. Vous ne fêtez pas non plus le 4 juillet. Mais en retour, vous ne demandez pas aux ricains de se déguiser en Zinedine Zidane chaque 12 juillet. Culturellement, la citrouille, c'est pas votre truc.
  2. Vous avez appris à ne pas jouer avec la nourriture
    Et beaucoup de gens dans le besoin seraient bien contents de l'avoir à manger cette citrouille. Est ce qu'on taille des visages hilares dans les bûches de Noël ou dans les oeufs de Pâques ? Non, ce sont des fêtes sérieuses, monsieur.
  3. Les déguisements d'Halloween, ça devient rapidement n'importe quoi
    Il y avait le squelette ridicule, le maquillage douteux. Mais l'an dernier, un gamin déguisé en Justin Bieber est venu taper à votre porte pour vous dépouiller de vos bonbons. Effrayant. Plus jamais ça.
  4. Les fêtes d'hiver, ça ne vous intéresse pas
    Fin octobre, vous hibernez. Vous fêtez le Nouvel An en mars, comme dans la Rome Antique, et la fête où vous donnez tout, c'est l'Assomption, le 15 août.
  5. Vous ne savez pas prononcer "Halloween"
    Allo Waine ? Elle Ouine ? Plutôt que s'exposer aux quolibets et aux lazzis, vous préférez vous abstenir et rester sous la couette. Et sortir pour une fête avec un nom plus simple.
  6. Il y a toujours une chaîne du câble qui repasse "Creepshow" ce soir-là
    Vous n'allez pas sortir le seul soir où la programmation télé est décente. Cette année, vous allez même pouvoir enregistrer "Chucky la poupée tueuse". Le "grand" cinéma d'abord.
  7. Vous êtes un pleutre
    Vous avez un corps de lâche et rien que le mot "sorcière" vous terrorise. "SOR-CIERE"... Brrrr... flippant. Vous n'avez donc pas les épaules pour passer la soirée avec des gens barbouillés de faux sang.
  8. Vous interdisez les bonbons toute l'année à vos enfants, ce n'est pas pour craquer en une soirée
    Parce que les voisins s'en donnent à coeur joie pour remplir les paniers de vos rejetons de sucreries en tout genre. Mais ce n'est justement pas cette sorcière de voisine qui paiera les soins dentaires de vos chères têtes blondes cariées, sans compter les 1000 euros d'appareil dentaire qui, comme on le sait, se marie assez mal avec le carambar.
  9. Vous appartenez à l'Église évangéliste luthérienne
    Et le 31 octobre, c'est la Fête de la Réformation, vous avez donc autre chose à faire que distribuer des sucreries aux gamins du quartier. Vous allez donc vous habiller en rouge et chanter en famille l'hymne de Luther, "C'est un rempart que notre Dieu". Grosse, grosse soirée en perspective.
  10. Vous êtes contre "toutes ces fêtes marchandes"
    Et ce n'est pas une fête débile de plus qui va vous envoyer dans un supermarché. Vous ne fêtez pas Noël non plus. Vous célébrez, à la limite, la Fête du Travail et l'anniversaire de la mort de Karl Marx. Vous êtes un peu contre tout. C'est maladif. Alors vous mangerez vos bonbons tout seul.

Et vous, quelle bonne raison avez-vous trouvé cette année pour vous faire porter pâle ?