On nous rebat les oreilles de cette histoire de droit ou pas droit à porter un voile pour accompagner une sortie scolaire, mais au-delà de la stupidité de ce débat, il faut bien voir qu’il tombe à côté : le vrai problème, ce sont les sorties scolaires en tant que telles, pas le voile. Y’a plein d’avantages quand ton gamin est à l’école, notamment le fait qu’il ne soit plus dans tes pattes toute la journée et qu’il puisse vaquer à ses occupations en construisant son avenir (oui oui, c’est beau comme projet). Mais si tu pensais pouvoir enfin être pépouze pendant que ta chère petite tête blonde est en classe, tu te plantes. La cause ? Les sorties scolaires avec accompagnants, c’est à dire toi. Et franchement, si tu peux éviter de te taper la visite de la ferme de Valenciennes ou la sortie « activité découverte du poney », c’est tant mieux.

1. On ne mélange pas tout

Chacun chez soi, et les cochons d’Inde seront bien gardés. Ton gamin à l’école, toi au boulot ou chez toi, basta, on n’en rajoute pas. Est-ce que ton gamin t’accompagne au travail ? Non. Est-ce que tu dois te taper une sortie scolaire avec lui ? Non plus.

2. En plus de surveiller ton môme, tu dois aussi t’occuper de ceux des autres

Bah ouais, c’est ça le truc quand t’es accompagnateur d’une sortie, tu ne dois pas seulement t’occuper de ton gamin, mais aussi ceux des autres, qui sont dans la même classe que ton enfant. Ça veut donc dire que tu dois surveiller notamment la petite Lucie, dont la mère est une connasse et que tu détestes, car elle est sous ta responsabilité. Alors que tu préférerais clairement qu’on l’oublie sur une aire d’autoroute.

3. T’es malade en car

Et ça, depuis que tu es toi-même enfant. Mais maintenant que tu es adulte, t’as la chance de ne plus devoir être obligé(e) de te taper des heures dans un bus qui pue, alors c’est pas pour recommencer aujourd’hui et devoir demander à te placer devant près du chauffeur, de peur de gerber devant des gamins de 8 ans.

4. T’as pas envie de ramasser du vomi

Parce que même si finalement t’es pas si malade que ça en bus, c’est pas le cas pour les autres gamins, et notamment le petit Jules qui a eu la bonne idée de manger un sandwich au fromage avant de prendre la route et qui a étalé le contenu de son estomac dans les cheveux de la petite Julie, assise tranquillement dans le siège devant lui. Et qui va devoir nettoyer ça ? Bah c’est toi, pas de bol.

5. T’aimes pas les paniers pique-nique

Un paquet de chips, une pomme, un sandwich triangle, une petite bouteille d’eau, bordel t’as pas signé pour ça. Toi t’aimes la bouffe, la vraie, le tout accompagné d’un verre de rouge, il est hors de question que tu bouffes un truc pareil, tout en étant sobre. No way.

6. Tu supportes pas la maîtresse

Déjà que de la croiser le matin et le soir à l’école te hérisse le poil, c’est pas pour en plus te la taper toute une après-midi ou pire, une journée entière, et devoir l’écouter raconter l’histoire fabuleuse de la création de la roue sur les chariots en Mésopotamie. Et le tout sans alcool, non non ça va pas être possible.

7. T’aimes pas les musées

Ça t’a toujours fait chier, t’as jamais aimé ça, c’était déjà une corvée d’en visiter quand tu avais l’âge de ton enfant, et clairement ça n’a pas changé depuis. Alors passer l’après midi à visiter le musée de la charentaise ou le musée des malformations du corps humain, très peu pour toi.

8. Tu vas te faire iech

Que ce soit les musées, les visites de fermes pédagogiques, les sorties à la campagne pour apprendre à faire pousser des tomates ou les sorties en montagne pour apprendre à reconnaître les différents types de roches, c’est toujours nul, chiant, et tu préférerais être au taf plutôt que là-bas, c’est pour dire.

9. Ça t’oblige à poser une journée au taf

Alors que t’aurais préféré garder ce RTT pour prendre te faire un long week-end, un temps pour toi, une journée devant Netflix avec un domac, bref, tout sauf t’enfermer dans un car qui sent le vomi avec des gamins qui hurlent et une maîtresse au bord de la crise de nerf.

10. Tu participes déjà à la kermesse

C’est déjà pas mal niveau investissement, l’année dernière t’avais fait un gâteau au yaourt et t’avais tenu le stand de la pêche aux canards, c’est déjà suffisant, non ? T’es pas payé(e) non plus, donc bon, tu passes ton tour hein.

Et vous, vous aimez les sorties scolaires ? Vous prenez combien de Lexomil avant d’y aller ?