Crédits photo (creative commons) : jcoterhals

Se marier, l'aboutissement d'un couple ? Une longue tradition vous en a persuadé, relayée par vos parents. Et pourtant vous ne connaissez peut-être pas tous les dessous de ce piège. Si vous hésitez encore, voici au moins 10 bonnes raisons de vous en dissuader :

  1. Vous n'en retirerez aucun avantage financier : le mariage n’est meme plus un investissement, et tout ce que vous gagnerez, vous le perdrez dans le divorce. Oui, parce que vous divorcerez.
  2. On y gagne potentiellement un nom pourri : vos parents se sont concertés pendant des mois avant de vous donner un prénom qui se marie à votre nom. Malheureusement on ne choisit pas au mariage (enfin presque).
  3. On ne peut meme plus draguer tranquillement et sans préméditation : après le mariage, c’est toute une préparation : enlever l’alliance, laisser à la marque le temps de disparaitre, voire penser à l’autobronzant après les vacances.
  4. Vous direz au revoir à la liberté : oubliez votre garçonnière ou votre petit nid douillet, vous vous réveillerez tous les jours à coté de la meme bedaine, et vous ramasserez tous les jours les mêmes chaussettes. Garder son appartement n’est pas politiquement correct.
  5. Vous entendrez à tout bout de champ « C’est pour quand les enfants ? » : phrase récurrente des parents, des amis, de toutes vos connaissances en général. Ne l'oubliez pas : le mariage est un engagement à la maternité / paternité.
  6. Mais, c’est aussi un motif de perte d’amis : entre le choix des témoins plus le choix des parrains / marraines, forcément certains vont se sentir discriminés.
  7. En revanche, vous pouvez faire un acte de solidarité envers les homosexuels : ils ne peuvent pas se marier ; tant que ce sera le cas, vous vous engagez à ne pas le faire non plus.
  8. Vous vous privez sciemment de vacances, de sacs, d’habits, de restaurants, d’un nouvel appartement ou d’un nouveau jouet électronique : tout votre argent passera dans le mariage, un pur investissement à perte.
  9. Deux ans de préparation pour une petite journée que vous ne verrez même pas passer, tant vous serez accaparé(e) par le réglage des derniers détails : sans oublier qu’entre la demande et le jour du mariage, vous ne serez peut-etre plus avec votre conjoint, parce que...
  10. ... De toute façon, c’est voué à l’échec ! Il suffit de regarder les statistiques : 45% de taux de divorce, en constante augmentation.

Vous en voyez d'autres des bonnes raisons de ne pas se marier ?