Il y a toujours deux trois réac’ qui adorent dire que les jeux vidéo rendent les gamins débiles et violents. A une époque, c’était d’écouter Marilyn Manson. Avant, ça pouvait être juste le fait de lire des bandes-dessinées. Bref, faut s’adapter les gars. Non, les jeux vidéo ne sont pas le Mal, c’est comme tout: il ne faut juste pas en abuser.

1. Aider sa coordination

On s’en rend plus forcément compte parce qu’on est des adultes, mais coordonner ses mains et ses yeux, c’est pas easy easy. Ça demande de la concentration, et ça pourra l’aider à coordonner ses mains et son cerveau, un peu comme apprendre à jouer du piano avec les deux mains (mais tout le monde n’a pas un piano, et une PS4 ça prend moins de place).

2. Stimuler sa capacité d’attention

Avec les jeux vidéo, ton gamin va être concentré sur ce qu’il est en tain de faire, sur les missions à remplir dans son jeu, sur les ennemis qui attaquent, etc. Il se montrera donc attentif et réactif, ce qui pourra lui resservir dans d’autres activités.

3. Apprendre la patience

Qui n’a pas passé une heure à refaire le même niveau d’un jeu pour battre le boss final et passer au niveau suivant ? Si ça c’est pas de la patience, je sais pas ce que c’est. Il pourra toujours réutiliser cette capacité dans d’autres activités, puisqu’il voit bien qu’il en est capable.

4. Favoriser les échanges

Les jeux vidéo aident vraiment à créer des échanges entre les gamins. Que ce soit lorsqu’ils jouent en ligne avec leur potes, ou alors quand ils en parlent à la récré, ils ont un lien, un point commun, et c’est hyper important pour leur sociabilité.

5. Diversifier les sources de stimulation

Que votre gamin apprenne à lire avec un vrai bouquin, ou à l’école, ou bien sur une tablette ne change rien. L’effet est le même : il saura lire. Diversifier ses sources d’apprentissage est important, et empêche les blocages avec un seul outil qui peut être rébarbatif selon le gosse.

6. Ça leur fait plaisir

Oui, dans « jeu vidéo », il y a le mot « jeu ». C’est fou, hein ? Et jouer, ça fait du bien, surtout quand on est un gamin. On a pas dit de faire que des jeux vidéo, calmez-vous, mais jouer pour le plaisir peut vraiment faire du bien à votre gosse, alors ne soyez pas trop ferme.

7. Apprendre à prendre des décisions

Oui bon, j’ai pas dit qu’il allait prendre des décisions qui allaient résoudre le conflit israélo-palestinien, mais quand dans son jeu, il est bloqué dans un niveau où il doit choisir le côté par lequel il doit s’enfuir pour échapper aux méchants, ça le pousse à prendre des décisions, et à s’affirmer.

8. Développer son sens de l’orientation

Ouais, on dirait pas comme ça, mais quand ton gamin apprend à s’orienter sur une map, il aide à développer sa propre orientation dans l’espace. Et ça, c’est très important.

9. Ça l’aide à dédramatiser les échecs

Et ça lui apprend que si on perd, on peut toujours recommencer et s’améliorer. Et niveau confiance en soi, ça aide quand même pas mal. De plus, ça évite de faire des gamins stressés et mal dans leur peau qui ont toujours peur de « rater. » C’est pas grave de rater, le tout est de recommencer et de ne pas abandonner.

10. Ça peut l’aider à trouver une vocation

Si ça se trouve, votre gamin va tellement être passionné des jeux vidéo qu’il va vouloir en faire son boulot plus tard. C’est toujours mieux qu’un ado qui ne sait pas quoi faire après le bac, et qui enchaîne les petits boulots sans but final.

Alors on se calme hein, j’ai pas dit qu’il fallait les laisser jouer pendant des heures, on connait très bien les ravages de l’utilisation des écrans sur les enfants. Mais c’est comme tout: il faut doser, et ne pas en abuser. Allez, zen.