Une babyshower, c’est une teuf organisée avant la naissance de ton grumeau, et qui te permet de voir une dernière fois tes potes avant de perdre toute vie sociale après la naissance (tmtc). Ça serait con de passer à côté d’une teuf sans alcool et sans clopes où tout n’est que paillettes et bienveillance de la part de tes copains, non ?

1. Ça te permet d’avoir plein de cadeaux

Ouais, une teuf pour la future naissance de son môme, c’est aussi l’occasion de récolter un bon paquet de cadeaux, et ça, ça fait du bien à ton portefeuille. Tu peux faire circuler discretos une liste de naissance avant, comme ça tu éviteras de te retrouver avec des trucs moches et inutiles. Quel est l’interêt des amis si ce n’est pas pour les faire casquer ?

2. T’es le centre de l’attention

T’es LA copine enceinte, celle qui faut chouchouter, et celle qui se retrouve au centre de l’attention. Oui ok c’est une fête pour ton futur môme, mais vu qu’il est encore à l’intérieur de ton bide c’est surtout une fête pour toi.

3. Tu peux faire des super photos pour ton compte Instagram

Des jolis cupcakes, des banderoles, des ballons et des potes qui se sont fait beaux pour l’occasion: c’est le moment de dégainer ton iPhone et de poster toutes les photos de cette teuf sur ton compte Instagram, pour bien montrer au monde que ta vie est la meilleure. Hashtag joie, hashtag bébé, hashtag lavieestbelle.

4. C’est la dernière fois que tu pourras profiter de tes potes en toute quiétude

Je ne dis pas que tu ne pourras pas profiter vraiment de tes potes après l’accouchement, mais c’est quand même pas la même chose. Tu auras soit ton gamin à occuper et à surveiller pendant que ta copine te raconte son dernier plan cul, soit l’esprit occupé à penser à appeler le pédiatre, l’inscrire à la crèche, bla-bla-bla, bref tous ces trucs qui occupent ton cerveau en permanence #chargementale.

5. Y’a pas d’alcool, mais y’a les hormones

L’alcool te rend joyeux, nostalgique, émue, euphorique ? Bah les hormones aussi, ça tombe bien vu que tu ne peux peux pas picoler à ta propre teuf. Pas besoin de vodka pour chialer dans les bras de tes copines en leur disant que c’est les meilleures du monde, les hormones de fin de grossesse feront aussi très bien le boulot.

6. Tu auras l’impression que tes potes en ont vraiment quelque chose à foutre de ta grossesse

Parce qu’à part te demander de temps comment tu vas avec un alien à l’intérieur de toi, ils en ont globalement pas grand chose à foutre et ont leur vie à gérer. Là, c’est l’occasion de parler en large et en travers de ce qui t’attend à l’accouchement, de leur dire de poser la main sur ton ventre pour sentir les coups de pieds, et de les entendre te dire « olalala, qu’est ce que t’es radieuse » alors que tu viens de gerber encore une fois ton petit déjeuner.

7. Tu peux te lâcher sur les gâteaux

Y’en a de toutes les sortes, de toutes les couleurs, et ils ont été faits spécialement pour ta babyshower. Ça serait con de ne pas en profiter. En plus, t’as déjà pris 17 kilos pendant ta grossesse, alors foutue pour foutue…

8. Celles qui sont déjà mères pourront te filer des conseils

Que des nanas réunies au même endroit autour d’une femme enceinte, c’est l’occasion parfaite pour recevoir environ 1000 conseils à la minute sur ce qui t’attend ensuite, ou comment faire pour gérer les contractions. Bon ok, t’as jamais demandé à savoir ce genre de trucs de la part de tes potes, mais bon, au moins on te parle hein, c’est déjà ça.

9. C’est surtout un bon prétexte

Un bon prétexte pour faire la teuf avant d’être bloquée chez toi pendant un bout de temps, pour voir toutes tes potes en même temps, pour boire de la bière sans alcool et t’empiffrer de gâteaux en déballant le dernier tire-lait à la mode, offert gracieusement par ta cousine pro-allaitement. Youpi.

10. Ça t’aidera à réaliser que tu vas bientôt changer radicalement de vie

C’est en refermant la porte après la fête et en te retrouvant seule avec toi-même et ton énorme bide que tu réaliseras que c’est le début de quelque chose d’autre, le début des futures nuits sans sommeil, des dents qui poussent et des soirées avortées. C’est la fin d’une époque, clairement, mais bon, fallait y penser avant d’arrêter de prendre la pilule hein.

Si t’es pas trop chaude à l’idée de fêter la naissance de ton bébé alors qu’il n’est même pas encore né, t’as aussi l’alternative « Sip and See » (à dire avec un bel accent américain), qui revient au même, sauf que tu seras déjà maman (et au bout de ta vie).