Crédits photo (creative commons) : Milestoned

Vous êtes grognon ce matin. Vos tracasseries nocturnes et les nuisances indélicates et volubiles provoquées par votre réveil-matin aliènent toute idée de complaisance philanthrope à l'égard de ce corps malodorant qui se colle à votre silhouette dans cette rame de métro blindée. Vous maudissez le XXIe siècle et ses composantes les plus représentatives, du iPod de cet ado délabré qui hurle des notes qui ne sont même pas de la musique, à ce mendiant suintant l'alcool qui réclame un ticket restaurant à 8 euros...Videz votre esprit, l'espace de quelques instants, et figurez-vous que vous auriez pu vivre...à l'époque médiévale, sous le règne de Louis VI le Gros ou de Pépin le Bref, à l'époque de la peste noire et des pendaisons répétées en place du marché. Comparez, simplement, et faites un large sourire aux tenues charcutières de Lady Gaga et à l'haleine de café de George Clooney...

  1. Parce qu'on pouvait mourir dans la semaine après avoir chopé un rhume ou une angine
    Et que les médocs n'étaient pas remboursés (même pas le Doliprane).
  2. Parce que la moyenne de durée de vie était de 30 ans
    Et que ce n'était pas suffisant pour toucher sa retraite. Même en commençant de bosser à 8 ans.
  3. Parce qu'on pouvait vous tuer sans trop de raison apparente ni trop de complications judiciaires
    Point positif toutefois : vous pouviez tuer sans trop de raison apparente ni trop de complications judiciaires.
  4. Parce que la lèpre était une maladie taquine
    Et qu'il était moins facile de serrer des nanas, sans globe oculaire ou sans bras gauche (quoique, ça permet de se démarquer...)
  5. Parce qu'il fallait se coucher très tôt le samedi soir pour ne pas rater la messe du dimanche matin
    Et que personnellement, je préfère rater Téléfoot que de passer la nuit des temps en Enfer.
  6. Parce que les congés payés n’étaient pas payés
    Et que plus on était malade, moins on mangeait.
  7. Parce qu'on était réveillé tous les matins par le carillon de l’église de la bourgade
    Pour la grasse mat' venant récompenser une dure semaine de labeur, il faudra encore attendre quelques siècles...
  8. Parce qu'on avait pas encore décidé si les femmes avaient une âme ou pas.
    Et que l'on a mis du temps avant de réellement se poser la question.
  9. Parce qu'on pouvait passer au bûcher pour sorcellerie après avoir eu une crise d'épilepsie
    Ou après avoir saigné du nez.
  10. Parce que le droit de cuissage permettait au seigneur d'un domaine de profiter de votre meuf avant vous lors de la nuit de noces
    Les romances potaches à la Twilight avaient, de fait, assez peu d'audience auprès du public moyenâgeux.
  11. Parce qu'on était jamais à l'abri d'une bonne vieille virée croisade entre potes
    Et que votre protection la plus sûre dans ces cas-là, c'était celle de ton seigneur ("celui qui vient de baiser ma femme là ?" "ouais ouais").
  12. Parce que dans la file d'attente d'un salon de coiffure, on ne pouvait feuilleter que la Bible
    Et qu'au bout d'un moment, les histoires de cul d'Adam, Eve et du serpent, on les connaît par cœur.
  13. Parce qu'en soirée, vous accostiez des nanas qui s'appelaient Cunéconde ou Guenièvre
    Et que vous aviez intérêt à avoir un sacré coup de gnôle dans la tronche pour accepter pareil dénomination.
  14. Parce que l'Amérique existait, mais que personne ne le savait
    Le savon, par contre, existait déjà. Mais personne ne s'en servait.
  15. Parce que si vous viviez au Moyen Âge, vous seriez mort depuis 1 000 ans (à peu près quoi)
    Et rien que pour ça, vous devriez être content d'avoir à choisir entre Hollande et Sarkozy dans 10 jours.

Et vous, vous êtes plutôt inquisition ou société de consommation ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :