onair
Source photo : My Major Company

"Youpi! Taratata revient! Enfin! Pour une fois qu'on avait une vraie bonne émission musicale à la télé!" Ouais... alors déjà tu vas te calmer, et tu vas nous rappeler pourquoi ça s'est arrêté. Parce que si l'émission de Nagui bénéficie d'une cote énorme depuis sa création, c'est surtout grâce à la capacité des téléspectateurs vieillissant de se rappeler uniquement le meilleur de ce programme et d'occulter les raisons pour lesquelles ça s'est arrêté. D'ailleurs, on était très bien sans Taratata, et on ne demande qu'une chose, que ça continue comme ça : (Attention, Top méchant)

  1. Ca coûte hyper-cher
    90 000 euros par émission, financé au deux tiers par France Télé (le reste par d'autres médias comme TV5 Monde, donc c'est encore votre blé...). Avec le prix d'un Taratata, vous pouvez vous payer une maison à Condé sur Vire ou embaucher pendant un an le conseiller en image de Mathieu Gallet, le patron de Radio France. Du coup, Taratata en est même rendu à demander des sous aux fidèles.
  2. ... et personne ne regarde
    Taratata, c'est un peu comme Arte, tout le monde trouve ça super, et personne ne regarde. L'émission se glissait en 2013 parmi les programmes les moins rentables du PAF avec moins de 200 000 spectateurs. Si France 2 a décidé de passer l'émission en 3ème partie de soirée, c'est bien parce que le public n'était pas au rendez-vous.
  3. Ca reste un chapelet de concerts filmés
    Déjà, on n'est pas friand des concerts filmés de nos groupes préférés, alors voir défiler sur un plateau télé des artistes en promo, c'est un peu léger. Des lives, il y en avait à la fin de Nulle Part Ailleurs, il y en a encore à la fin de C à Vous ou de Ce Soir (ou Jamais), et c'est très bien comme ça.

  4. Y'a un truc génial maintenant, ça s'appelle Internet
    Du coup, peut-être que ce n'est plus vraiment le rôle du service public de nous offrir notre dose d'actualité musicale hebdomadaire. Si l'idée, c'est de me faire "découvrir" des artistes, je me débrouillerai avec Spotify et Youtube, pas la peine de me proposer Benabar ou les BB Brunes, je vois déjà bien qui c'est.
  5. Est-ce qu'on peut arrêter de recycler de vieilles émissions, juste pour voir ?
    Vous vous réjouissez du retour de taratata? Vous avez dû faire une grosse teuf quand L'Académie des Neuf est arrivée sur D8. Et tenez-vous bien, y'a Culture Pub et C'est Mon Choix qui reviennent aussi... Ne faites pas comme si vous ne le saviez pas : ça va se ramasser et on se rappellera que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs bides.
  6. Nagui a assez d'émissions comme ça, laissons le dormir
    Tout le monde veut prendre sa place, N'Oubliez pas les Paroles, La Bande Originale sur France Inter... Nagui est au service public ce que Cyril Hanouna est à D8. Le mec est l'un des animateurs préférés des Français, donc on le met partout, et comme on le met partout, il est un des animateurs préférés des Français... on n'avance pas.
  7. On oublie un peu trop vite qu'il y a eu pas mal de duos merdiques dans cette émission
    On a tendance à se souvenir des belles choses. Mais en vrai, Taratata, c'est plus souvent Cali, Bénabar, Superbus, Raphaël que les Red Hot ou Iggy Pop. On n'est pas loin du ratio variétoche/bonne musique de Champs Elysées.

  8. Nagui droguerait ses invités pour les convaincre de venir
    Ou alors il invite des sosies : Sting aurait chanté "Roxane" pour faire plaisir à Nagui, mais l'artiste ne se souvient de rien. Quand on lui demande si il se souvient avoir fait des duos, Sting répond au pif "Charles Aznavour", coup de bol, il est invité une fois sur deux. mais pour le reste, c'est le brouillard.

  9. On a déjà "Alcaline"
    Une émission qui passe des live de FFF, des Innocents et Grand Corps Malade ? Mais on a déjà ça, c'est le jeudi sur France 2. Les gens qui se réjouissent du retour de Taratata ne regardent même pas la télé, ça passe déjà toutes les semaines sous un autre nom (ah, elles vont être belles les audiences...)
  10. Ils vont nous faire le coup du retour de Taratata combien de temps encore ?
    Cette émission n'en finit pas de faire ses adieux. C'est bien simple, on dirait Sylvie Vartan.

Et vous, vous allez regarder ou juste dire "c'était une bonne émission!"