En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées. On a aussi une capacité super rare à sous-payer certaines professions hautement qualifiées au nom du serrage de coude et/ou du serrage de ceinture. Ensuite, ces professions gueulent et on les aime pas parce qu’on les imagine privilégiées. Bref, on n’en sort jamais.

Ces données ont été collectées auprès de plusieurs centres statistiques, converties en euros et quand c’était possible en net ; s’il y a des erreurs, n’hésitez pas à le signaler.

1. Les profs

En moyenne, les profs français gagnent 17% de moins que les profs dans les autres pays de l’OCDE. Dans le secondaire, cet écart attend 30%. En gros, un prof de lycée en Allemagne gagne plus de 60.000 balles par an, soit 5.000 par mois. Aux Pays-Bas, 52.000, soit 4.300. En France, ils gagnent 3.300 par mois brut. C’est même inférieur à la moyenne de l’OCDE. Le truc, c’est que la salaire des enseignants, en France, correspond à dix mois de travail lissés sur 12 ; mais même divisé par 10, le salaire annuel reste inférieure à ce qui se pratique chez nos voisins.

2. Les médecins

En France, un médecin généraliste gagne en moyenne 8000 brut par mois en libéral ; en Allemagne, la somme frôle les 15.000. Evidemment, les systèmes fiscaux ne sont pas exactement les mêmes, mais le plafonnement des frais de consultation explique en partie cela. Personnellement, je ne trouve pas ça anormal, mais les médecins, eux, aiment bien le rappeler.

Source photo : Giphy

3. Les chercheurs

En France, un chargé de recherche au CNRS gagne en moyenne 2400 euros net. Dans les pays anglo-saxons ou au Canada, les salaires avoisinent plus volontiers les 5000 euros. Ca fait quand même un sacré différentiel.

4. Les cadres moyens et agents de maîtrise

C’est pas une profession à part entière, mais une catégorie socioprofessionnelle. En gros, un agent de maîtrise, en France, gagne 30.000 euros par an en moyenne, soit 2500 euros par mois ; aux Etats-Unis, par exemple, le salaire moyen pour la même catégorie atteint 42.000 euros par an, ce qui fait quasiment 3500 euros par mois. Bref, les agents de maîtrise américain maîtrisent les agents de maîtrise français. Agent trop cher.

5. Les ingénieurs

Le salaire moyen des ingénieurs en France est d’environ 3400 euros par mois, contre 4500 euros dans les pays anglosaxons. En Espagne, pour un même poste, le salaire moyen est de 3700 euros. Bref, mieux vaut apprendre à parler espagnol et anglais.

Source photo : Giphy

6. Les infirmiers

Les infirmiers qui travaillent en milieu hospitalier gagnent en moyenne 2750 euros. En Belgique, les infirmiers gagnent mille euros de plus ; en Hollande, ils se font 3300 euros par mois. Bref c’est pas en France où il fait le meilleur bosser dans la santé, publique ou privée.

7. Militaire

Les soldats français ne gagnent pas lourd, environ 18000 euros par an, soit 1400 euros par mois. A cela s’ajoutent bien sûr les prises en charge du gîte et du couvert, mais bon ; aux Etats-Unis, à titre de comparaison, un simple soldat gagne en moyenne, une fois les coûts induits du gîte et du couvert décomptés, 24.000 euros par an, soit 2000 euros par mois. Ca fait quand même un sacré différentiel.

8. Officier de police

Mieux vaut devenir flic au Canada. Un officier gagne 4727 euros par mois après impôt. En France, un lieutenant de police touche un salaire de 2100 euros par mois et un commissaire d’un peu moins de 3000. Et en plus, il y a fort à parier qu’il y a davantage d’affaires à traiter en France qu’au Canada où il fait beaucoup trop froid pour commettre des crimes et des délits.

Source photo : Giphy

9. Hotesse de l'air

2200 euros par mois en France pour les stewards et hôtesses de l’air embarqués sur des longs-courriers, contre près de 5400 en moyenne aux Etats-Unis. Plus du double, donc. Sans compter les avantages en nature de ne pas bouffer les repas de la classe éco.

10. Juge

En France, un magistrat gagne 42000 euros par an en début de carrière. Le différentiel est vertigineux avec les pays du Nord, d’une part (aux Pays-Bas ou au Luxembourg, cette rémunération atteint 76.000 euros par an), mais aussi du sud : à Chypre ou à Malte, un juge gagne entre 60 et 70.000 euros par an. Et en plus, ils sont en sous-effectif.

Ouais, mais c’est nous qu’on a la meilleure baguette.