De nombreuses études scientifiques tendent à prouver que les couleurs ont un réel impact sur notre petite personne, voici quelques éléments notables que vous pourrez retrouver dans l’ouvrage de Jean-Gabriel Causse, « l’Étonnant Pouvoir des Couleurs ». Attention… Après lecture de ce top, il se peut que vous ayez fortement envie de repeindre entièrement votre chambre, votre cuisine, vos amis, votre vie.

1. Altérer la perception de la température

Selon que l’on se trouve dans une salle aux ambiances chromatiques chaudes (Rouge/Orange) ou froides (Bleu/Vert), on va avoir l’impression que la température varie de près de 3° à 4°. C’est purement psychologique. Si vous êtes la personne la moins patiente du monde et que vous n’êtes pas foutu d’attendre 20 secondes de plus que votre tasse de café chauffe, une solution : choisissez-en une rouge, vous aurez l’impression que le liquide est plus chaud.

2. Faire passer le temps plus rapidement

Selon Jean-Gabriel Causse, lorsque l’on se trouve dans une salle aux couleurs orangées, le temps passe le plus vite. En revanche, lorsque l’on patiente devant un écran d’ordinateur, on a l’impression que le téléchargement se fait plus rapidement quand le fond d’écran est bleu. Il semblerait qu’au contraire, si les couleurs sont chaudes, on a tendance à surestimer le temps pendant lequel on a attendu. Étonnant.

3. Atténuer le déclenchement de crises d'épilepsie (le Bleu)

Les couleurs froides qui sont des couleurs aux ondes courtes stimuleraient le corps et réduiraient la pression artérielle, elles permettraient donc de se relaxer. Par ailleurs, on a procuré à des personnes souffrant d’un certain type d’épilepsie des lentilles bleues et on a constaté que dans 77% des cas, les signes déclencheurs de la crise disparaissaient.

4. Booster la mémoire de manière exceptionnelle

En 1992, une étude menée par Johnson aurait permis de prouver, entre autre, que l’utilisation des couleurs lors de l’apprentissage était particulièrement efficace pour mieux comprendre et retenir ce sur quoi l’on est en train de travailler. Le recours au couleur améliorerait nos capacités de compréhension de 73% ce qui n’est clairement pas négligeable. Une certitude : n’hésitez plus à badigeonner vos cours de Stabilo !

5. Apaiser les détenus dans les prisons (le Rose Baker-Miller)

Et oui, pour soulager les tensions dans les établissements pénitentiaires, on a eu la bonne idée de repeindre les cellules en rose. C’est Alexander Schauss qui est à l’origine de ce rose appelé Baker-Miller. Selon lui, cette couleur aurait une influence sur le système endocrinien et permettrait la production d’hormones annihilant le stress.

6. Modifier le goût des aliments

Désormais, si vous souhaitez varier votre alimentation, il vous suffira de manger vos pâtes toutes nulles dans des assiettes de couleur différente ! Plus sérieusement, il semblerait que plus la couleur d’un aliment est sombre plus il parait épicé (s’il est salé, le ketchup par exemple). Par ailleurs, plus une brioche est sombre, plus elle paraîtra « artisanale » et plus elle est claire, moins elle semblera calorique. Fourbe… Très fourbe…

7. Inciter à la consommation dans les magasins en saturant les couleurs

En saturant la couleur, on augmente notre tension et donc insidieusement, on provoque en nous une plus forte propension à faire des achats impulsifs. La prochaine fois que vous entrez dans un magasin aux murs fluo, méfiez-vous… Vous risquez de sortir avec des montagnes de bidules tout à fait inutiles achetés sur un coup de tête. Et tout ça à cause d’un mur vert pétant immonde. Ce monde est injuste.

8. Certaines sont invisibles pour les nourrissons

Les bébés âgés de moins de cinq mois ne perçoivent pas le Violet, le Bleu-Vert, le Bleu et encore moins les pastels. Les deux seules couleurs qu’ils peuvent bien voir sont le Rouge et le Jaune. Plus ils grandissent et plus ils parviennent à dissocier le bleu du vert par exemple : leur vision se développe et tend à correspondre à celle d’un adulte.

9. Le Rouge donne confiance à ceux qui en portent et effraye ceux qui le subissent

Le rouge serait un symbole de domination pas seulement pour nous mais également pour nos amis les bêtes. Par exemple, lors d’une étude menée par une scientifique australienne, on a remarqué que les oiseaux à tête rouge étaient clairement les dominants. Pour démontrer cela, on a pris plusieurs groupes d’oiseaux aux têtes de couleurs différentes, à certains, on a teint les plumes du crâne en rouge. On les a laissé se « battre » pour obtenir une place dans la mangeoire. Le résultat est époustouflant : les oiseaux confrontés à un volatile rouge voyaient leurs hormones du stress augmenter de manière conséquente. Conclusion : si vous souhaitez intimider vos rivaux, teignez-vous les cheveux en rouge.

10. Faire pousser les plantes plus rapidement

Cela s’expliquerait par la présence d’un photorécepteur bleu-vert dans les cellules végétales de la plante qui serait particulièrement sensible à la lumière rouge. Elle permettrait, par ailleurs, la production d’hormones permettant de préserver la chlorophylle de la plante en été et d’en garantir la bonne forme. Voilà, donc si vous vous posiez la question, a priori ça ne fonctionne pas sur la pousse des cheveux. À moins que vous considériez être une plante.

Alors ? Convaincus du pouvoir des couleurs ?

Source Image : Dieter_G / Pixabay

Source : L’Étonnant Pouvoir des Couleurs (Jean-Gabriel Causse)