Ouais youpi, c’est bientôt les vacances, se disent tes mômes scolarisés. Ouais c’est cool pour eux, ils vont pouvoir rien branler pendant deux semaines, pendant que toi tu auras envie de te faire sauter ce qu’il te reste de cervelle. Et c’est pas qu’on est contre les vacances hein, du tout, mais il faut bien avouer que celles de la Toussaint sont bien les pires de l’année pour tous les parents (sauf les parents-profs, mais ça c’est un autre sujet).

1. Elles durent trop longtemps

Plus de deux semaines de vacances, alors que tu as du te coltiner tes mômes pendant 2 mois il y a seulement quelques semaines… Non mais qu’est ce qui tourne pas rond chez vous, les décideurs au gouvernement ? Avant c’était 8-10 jours maximum et c’était déjà pas mal, et là on a plus de deux semaines… Il sont où les Lexomil ?

2. T’as pas eu le temps de te remettre des Grandes Vacances

Deux longs mois avec ton gamin qui tourne en rond, s’ennuie, se couche à pas d’heures, à devoir lui trouver des activités à faire, non pas pour son bien mais pour ta propre tranquillité et santé mentale, et là paf, c’est reparti, rebelote.

3. Niveau activités en extérieur, c’est limité

Au moins en été, c’est moins compliqué de l’occuper, rapport au fait qu’il peut passer sa journée dehors à courir partout ou à faire trempette dans la piscine, parce que les températures s’y prêtent. Là il caille, il fait nuit de plus en plus tôt, y’a moyen qu’il pleuve pendant les deux semaines, donc à part faire des activités peinture et dessins-animés, c’est chaud.

4. Ton gosse est malade, forcément

Parce qu’il caille, on l’a déjà dit. En plus il a fréquenté des gamins depuis la rentrée, donc tu peux être certain(e) qu’il va passer ses vacances avec une gastro, un gros rhume, une angine ou une otite, et ça c’est vraiment pourave.

5. T’as pas eu le temps de t’organiser pour le faire garder

Parce que les vacances d’été c’était il y a seulement deux jours dans ta tête, t’as pas du tout anticipé les modes de garde pour ces vacances de merde. Te voilà donc à passer 50 coups de fil pour lui trouver une place dans un centre aéré ou à chercher désespérément une nounou qui n’a pas déjà été bookée par tous les parents depuis 4 ans, le tout avec une liste d’attente. Bonne chance.

6. Toi, t’as pas de congés à poser

Du coup, tu ne peux pas le garder, faut que tu te démerdes autrement. Si seulement les vacances étaient les mêmes pour tous ça t’arrangerait pas mal, mais non, tu dois faire un choix entre les vacances de Noel ou celles de la Toussaint, parce que tu ne peux pas tout avoir. T’avais qu’à être prof, c’est de ta faute hein.

7. Tu ne peux pas l’envoyer chez ses grands-parents

Parce qu’ils ont du mal à se remettre du mois entier qu’ils ont passé avec ton gamin, et qu’ils ne sont plus tout jeunes, faut les préserver un petit peu sinon ils vont te claquer entre les doigts. Puis en plus, c’est pile la période qu’ils choisissent pour se barrer en vacances dans le sud de la France, c’est ballot ça.

8. Ça te rappelle que tu es fauché(e)

Parce que toi tu ne peux pas leur payer des stages de poney ou d’escalade au fin fond de la Creuse pendant ces vacances, contrairement aux parents du petit Corentin qui en est à son Galop 5 à seulement 8 ans. Toi, t’as déjà du mal à finir le mois sans bouffer que des pâtes, alors envoyer ton gosse en vacances, c’est carrément hors budget.

9. T’as galéré à lui faire reprendre un rythme avant la rentrée, et là tout est foutu

T’as mis des semaines à lui faire reprendre un rythme à peu près convenable pour la rentrée, et voilà que tout va être encore chamboulé. Va demander à un gamin en vacances de se coucher à 20h30 tous les soirs, de se lever tôt et de manger à heures fixes, tu vas voir la tête qu’il tire, ça donne pas du tout envie hein.

Et vous, vous trouvez aussi que c’est les pires vacances de l’année ?