Le sable, la mer, les vacances, un bouquin au bord de l’eau avec un mojito… Ah bah non c’est raté, t’as décidé de te reproduire et maintenant tu te trimballes avec un môme qui n’est pas franchement adepte du farniente. Bon bah va falloir faire avec, et prendre quelques précautions.

1. Crème solaire, tee-shirt anti-uv, lunettes et chapeau

On ne le sait que trop : le soleil c’est un peu un gros batard. Et les rayons du soleil + la peau des mômes = carnage épidermique. Donc on ne lésine pas sur les protections, même si ça fait chier votre rejeton, il vous remerciera plus tard (non c’est pas vrai, les enfants sont des ingrats).

2. Faire gaffe à ce qu’il ne se noie pas

On évite les grosses bouées qui sont plus dangereuses qu’autre chose et on investit dans des brassards, ou même les tee-shirts avec brassards intégrés, pour éviter qu’il se noie, ça serait con tout de même.

3. Ne pas le paumer sur la plage

La plage est grande, y’a des gens partout, pas facile de surveiller son môme. C’est dans ces moments là qu’on aimerait bien leur intégrer une puce GPS sous la peau façon Black Mirror, mais bon en attendant va falloir se contenter d’ouvrir l’oeil.

4. L’empêcher de ramasser une méduse échouée

Il trouve ça trop drôle parce que c’est tout visqueux, haha qu’est ce qu’on se marre (non). En vrai, les méduses échouées continuent de pouvoir brûler la peau, donc t’es gentil et tu reposes ça, merci.

5. Ne pas le confondre avec un autre môme

Un enfant en maillot ressemble à tous les autres, et il suffit qu’il y en ait 30 sur la même plage pour que vous y voyez double. Teignez lui les cheveux en bleu, au moins ça vous évitera de le confondre avec un autre et de vous en rendre compte une fois que vous êtes arrivé à la voiture.

6. Lui apprendre à ne pas polluer

La mer n’est pas une poubelle et il n’y a pas d’âge pour apprendre à respecter son environnement. Apprenez-lui à ne rien laisser derrière sur la plage au moment de partir, à jeter ses ordures dans les poubelles et à ne pas enterrer ses bouteilles d’eau. Les ours polaires vous remercieront.

7. Le faire boire, tout le temps

Même s’il dit qu’il n’a pas soif parce qu’il a bu de l’eau de mer (dégueu), insistez et foutez lui de la flotte directement dans le gosier, parce que la déshydration chez un môme ça peut être hyper dangereux. Et un séjour à l’hôpital, ça gâche un peu les vacances.

8. Résister à l’appel du « beignet-chichi-chouchous»

C’est bourré d’huile, ça traine dans un panier depuis 2h, c’est dégueu et ça nourrit même pas ces conneries. Il va falloir être fort, et résister à l’appel du vendeur qui gueule depuis deux kilomètres, tous les mômes du coin collé à ses basques.

9. Ne pas l’emmener à la plage quand le soleil est au plus haut

Ça parait logique, mais y’a encore des parents qui n’hésitent pas à emmener leurs mômes à la plage entre midi et 16h, les pires heures pour s’exposer. Alors on le redit: la plage, c’est le matin ou en fin d’aprèm, pas entre les deux.

Voilà, vous êtes prêts ! Bonnes vacances !