Si tu es enceinte, tu dois avoir une petite idée de ce qu’est un rapport sexuel. Enfin j’espère sinon c’est flippant. Bref tu sauras que la femme enceinte, bien qu’elle incarne malencontreusement sagesse et pureté, telle une déesse nourricière créatrice de vie, est tout autant portée sur le plaisir coïtal . Voire plus. Plongeons-nous donc sur l’agenda mensuel des positions sexuelles quand on a un truc qui pousse dans le bide.

1. Premier mois : dans tous les sens en mode BALEK

De toutes façons, t’as sûrement pas encore capté que tu étais enceinte. C’est donc tout à fait naturellement que tu défies les lois de la gravité en t’arc-boutant dans des positions à la géométrie instable. On dit que le premier mois ça compte pas.

Source photo : Giphy

2. Deuxième mois : levrette passe encore, mais plutôt la position de la belle endormie ou du roseau

A priori tu commences à être au courant que c’est pas un œdème ou une grosse crise d’aérophagie qui t’arrive, YAY ! A ce stade, on peut pas dire que ce soit encore très visible c’est sûr, mais les nausées peuvent commencer à survenir donc choisis plutôt des positions qui filent pas trop la gerbe (ça dépend un peu de chacun, je te le concède).

3. Troisième mois : le lotus ou toute position où la femme enceinte est sur le dessus

Bah ouais ça commence à prendre de la place ces conneries. Du coup, le missionnaire ne devient plus très pratique, il va falloir commencer à mettre cette position traditionnelle de côté pour des trucs un peu plus « gros ventre compatible ».

4. Quatrième mois : "le vol des mouettes" (attention, à ne pas pratiquer si vous êtes allergiques à la volaille)

Dans cette position bien pratique, la femme enceinte est allongée sur le lit pépouze (utile quand on a mal au dos) les fesses au bord du lit, et l’homme (le père de l’enfant de toute évidence, sinon ce serait pas moral) disposé à genoux, la pénètre avec prudence (ou qui il veut). Bah apparemment ça s’appelle le vol des mouettes. Ouais bon écoutez, c’est pas moi qui décide des noms des positions sexuelles déso.

5. Cinquième mois : ça part sur une position de l'enclume en toute légèreté

Dans cette position qui n’a franchement rien à voir avec une enclume acier à deux bigornes, la femme est sur le dos les jambes pliées vers elle tendis que l’organe pénétrateur est face à elle. En gros c’est un peu comme un missionnaire sauf qu’avec les jambes repliées ça laisse de la place au fœtus résolument choqué par le manque de pudeur de ses parents.

Source photo : Giphy

6. Sixième mois : adieu levrette on passe au plan B, position de l'indolent ou de la balançoire

L’indolente, en l’occurrence c’est la femme puisque cette position permet de contrôler la profondeur de pénétration sans se faire charcuter. L’homme est allongé sur le dos, les jambes hors du lit, clairement il en branle pas une. La femme est assise sur lui, dos à lui pour pas voir sa tronche et gigote selon son bon vouloir. En alternative on recommande aussi la balançoire qui est assez proche (enfin la position de la balançoire parce que sinon la balançoire c’est galère quand on n’a pas de jardin).

7. Septième mois : la position perpendiculaire, attention cette position nécessite un rapporteur et un compas

En gros, si j’ai bien capté, dans cette position les deux partenaires sont face à face, ils font un peu genre ils font un missionnaire sauf qu’en fait non ! C’était un prank !!! En effet, la femme a sa jambe pliée par dessus l’autre ce qui relève son bassin sur le côté et l’homme (où qui elle veut sinon hein) la pénètre mais genre sur le côté. Bon je pense qu’il faut être assez souple des lombaires pour se la donner tranquillou dans cette position sans se faire une torsion testiculaire, mais qui ne tente rien n’a rien.

8. Huitième mois : "la petite cuillère", meilleure amie de la petite mort

Evidemment, la position la plus facile, la plus plaisante et la moins galère à pratiquer c’est celle-là. Alors on s’en donne à cœur joie, et que j’te fasse une petite cuillère par-ci et que j’te mettre une petite cuillère par-là.

9. Neuvième mois : le cuni

Bah ouais en fait pourquoi on s’emmerde ? Le cuni ça vaut pour tous les mois tout le temps, par printemps comme par hiver, à toute heure du jour et de la nuit. On ne saurait trop vous recommander ce format pour votre CDD de grossesse.

10. Dixième mois : "le coup de sabot dans la crinière"

Oui parce que techniquement si tu es toujours enceinte au bout de 10 mois c’est que tu es très certainement une jument et non un être humain, mais comme on veut que nos tops soient accessibles à tous sans la moindre discrimination, je m’adapte donc à l’éventuel lectorat de race équine.

Source photo : Giphy

Bon et sinon, il va sans dire que vous faites ce que vous voulez en fonction de vos envies et de ce qui vous est le plus confortable compte tenu de l’alien que vous portez dans le bide.

Source : Magic Maman, Doctissimo

Source image : Friends