Difficide de trouver un meilleur moment pour rappeler que Paris se prête tout à la fois à des promenades à pied et à l'écoute de musique. Si vous avez l'envie de vous balader dans la capitale française, plutôt que faire preuve d'une curiosité malsaine en vous rendant sur les lieux du drame, passer plutôt voir ces spots qui ont inspiré quelques musiciens, d'ici ou d'ailleurs, quitte même à leur donner l'idée d'une pochette sympa (mais bon, souvent avec la Tour Eiffel dans le cadre...)

  1. Pigalle – Dans la salle du bar-tabac de la rue des Martyrs
    Direction Pigalle (ouais, comme le nom du groupe formé autour de François Hadji-Lazaro), le quartier chaud de Paname. Bon, ce n’est plus tout à fait ce que c’était, mais on n’y promènerait pas les gosses pour autant. La chanson, la plus célèbre de Pigalle, est sortie en single en 1990 et figure sur l’album Regards affligés sur la morne et pitoyable existence de Benjamin Tremblay, personnage falot mais ô combien attachant (ils sont blagueurs ces punks, hein ?) La pochette du single a été réalisée par MONSIEUR Tardi.

    pigalle
  2. Friendly Fires - Paris
    Le groupe anglais (électro-techno) rend hommage à la capitale française en 2007 en se moquant gentiment, dans Friendly Fires, des boites de nuit « hype » de Paris. La pochette présente la célébrissime Pyramide du Louvre, œuvre de Ieoh Ming Pei.

    149346
  3. Rammstein - Frühling in Paris
    Un groupe allemand qui écrit et chante une ode métal à Paris dans la langue de Goethe… Franchement c’est génial. La chanson intègre même un passage du Non, je ne regrette rien de la Môme Piaf. Frühling in Paris (Le Printemps à Paris) figure sur l’album Liebe ist für alle da sorti en 2009. La pochette de l’album représente La Tour Eiffel, un ouvrage 100% métal.

    maxresdefault
  4. Gary Moore - Parisienne Walkways
    Bienvenue dans les rues so parisian de Montmartre pour Parisienne Walkways, le plus gros succès commercial du regretté Gary Moore (1952-2011). Le morceau est sorti en format single en 1979, extrait de l’album Back on the streets.

    parisian
  5. Donna Summer - To Paris With Love
    Un single sorti en 2010 et qui prouve que Donna Summer en a encore largement sous le coude (il se classe n°1 des charts dance américains). Pour la pochette, la Queen of disco a utilisé une photo avec vue plongeante sur la Seine et ses rives aux abords de la Tour Eiffel. Par ce titre, Donna Summer a voulu rendre hommage « au glamour et à l’élégance de Paris ». Si c’est Donna qui le dit...

    ib515679
  6. Duke Ellington – Midnight in Paris
    Amoureux fou de la capitale française, le Duke lui a souvent rendu hommage en musique. Avec la pochette de Midnight in Paris, il la célèbre aussi en image avec une très belle photo de la Place de la Concorde au petit matin. Sans doute l’heure à laquelle le pianiste rentrait à l’hôtel…

    1500x1500sr
  7. Malcolm McLaren – Paris
    Le génial manager des Sex Pistols (entre autres), Malcolm McLaren, avait l’habitude de se réfugier à Paris quand la police et la justice lui couraient après à Londres. Il a donc gardé de très bonnes adresses dans la Capitale et se fait plaisir en 1994 avec un album plutôt mauvais qui reprend en couverture une photo de Malcolm en promenade au Trocadéro.

    paris-521ac209eeda4
  8. Eddie Barclay – Paris for lovers
    Eddie n’était pas seulement un grand producteur-manager, il était aussi, et même « avant tout », un très bon musicien, avec une préférence pour le jazz. Dans Paris Lovers, il reprend, avec son orchestre, quelques standards de la musique populaire française et internationale dont La vie en rose, C’est si bon… La pochette de l’album est une très jolie photo des quais de Seine avec en arrière-plan le mythique Pont Neuf.

    barclay
  9. Supertramp – Paris
    Paris est un album live de Supertramp sorti en 1980. Il a été enregistré dans la salle du Pavillon de Paris le 29 novembre 1979 lors de la tournée promotionnelle de l'album Breakfast in America. Il fut certifié disque d’or aux États-Unis, en France et en Angleterre. Pour la pochette, le groupe a choisi une peinture un brin kitsch de l’avenue des Champs-Elysées. C’est Paris aussi !

    7751
  10. Tame Impala - Lonerism
    Le groupe de rock australien a emprunté une photo des grilles du Jardin du Luxembourg pour son album Lonerism sur lequel figure une chanson au titre 100% français, Endors-toi (les paroles sont en anglais).

    lonerism
  11. Earl Cadillac - Paris Serenade
    On est à deux pas du Moulin Rouge, mais le photographe a choisi d'immortaliser ce kiosque tout pourri à l'entrée du métro Blanche sur le boulevard de Clichy. Earl Cadillac est alternatif jusqu'au bout.

    earl_25_cm
    source photo : amourdurocknroll